Réalisation d’une nouvelle unité de fusion filtration de soufre à Jorf Lasfar: OCP a opté pour Delattre Levivier Maroc

Réalisation d’une nouvelle unité de fusion filtration de soufre à Jorf Lasfar: OCP a opté pour Delattre Levivier Maroc

Et c’est Delattre Levivier Maroc (DLM) qui a été retenu. Le leader dans la construction métallique lourde a remporté le contrat de plus de 740 millions de dirhams attribué par l’Office chérifien des phosphates (OCP).

Un contrat portant sur la réalisation clé en main d’une unité de fusion filtration de soufre à Jorf Lasfar dans le cadre du projet de Jorf Lasfar Phosphate Hub (JPH). En effet, le soufre entre dans la composition de l’acide sulfurique fabriqué par les unités d’OCP et destiné à la fabrication des engrais.
Le projet de construction de l’unité s’étalera donc sur 20 mois en deux phases. Et l’effectif sur ce chantier devrait atteindre 300 personnes en pointe. Ainsi, cette nouvelle unité sera construite à l’emplacement d’anciennes lignes existantes et en service, ce qui impliquera un phasage précis de la démolition des anciens fondoirs et de la construction des nouvelles lignes. A noter que cette unité aura une capacité de production de 12.000 tonnes de soufre liquide par jour en deux phases de 6.000 tonnes jour chacune. Elle est composée de 2 fois 4 fondoirs et 8 lignes de filtrations.

«Ce contrat est une marque de confiance importante donnée par OCP, leader mondial dans les phosphates et les engrais», explique-t-on auprès de DLM. S’agissant du rendu clé en main, Delattre Levivier Maroc souligne qu’il s’agit d’une reconnaissance indéniable de sa capacité à maîtriser tous les composants métiers d’un tel projet incluant l’ingénierie, les études de détail, le génie civil, l’électricité et l’instrumentation, le commissioning en complément de la construction métallique, la chaudronnerie, la tuyauterie, et la mécanique, métiers historiques de DLM.

«Grâce à ce contrat et aux autres projets obtenus ces derniers mois, (OCP, Daewoo, Afriquia,…) le carnet de commandes à ce jour de DLM Maroc s’élève à 2,46 milliards de dirhams», relève-t-on chez Delattre Levivier Maroc. A ce titre, Eric Cecconello, directeur général de DLM, a souligné : «Nous nous réjouissons de l’obtention de ce contrat, cela signifie que notre expertise technique et nos compétences en gestion de projets sont reconnues par un client aussi exigeant qu’OCP. De plus, ce contrat nous donne une grande visibilité sur notre carnet de commandes pour les exercices 2016 et 2017».

Rappelons que Delattre Levivier Maroc emploie un effectif de près de 2.200 personnes dans la construction métallique lourde. Son siège social est établi à Casablanca, alors que l’entreprise intervient au Maroc et en Afrique sur les marchés des mines, de la chimie, des infrastructures et grands travaux, du ciment, du pétrole et gaz, de l’énergie, du pétrole offshore et de l’éolien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *