Recettes fiscales: Une hausse de 6,1% à fin septembre

Recettes fiscales: Une hausse de 6,1% à fin septembre

142,8 milliards de dirhams est le montant global des recettes fiscales encaissées à fin septembre. Elles ont ainsi évolué de 6,1% comparé à la même période de l’année précédente. Une évolution qui, selon la trésorerie générale du Royaume, est tirée par  l’augmentation des recettes douanières et de la fiscalité domestique.

Les recettes douanières ont atteint à fin septembre une valeur de l’ordre de 43,8 milliards de dirhams contre 40,3 milliards de dirhams une année auparavant, gagnant sur l’année 3,5 milliards de dirhams.  Les recettes de la fiscalité domestique ont affiché, pour leur part, une hausse de 4,4% se situant autour de 90,8 milliards de dirhams contre 87 milliards de dirhams l’année précédente.

Structure des recettes ordinaires

structure-des-recettes-ordinaires

Les dix principales natures de recettes représentent 93,6% du total des recettes ordinaires. La TVA constitue la première source des recettes du budget de l’Etat, soit une valeur de l’ordre de 39,2 milliards de dirhams.

Structure des dépenses émises

_structure-des-depenses-emises

Selon la Trésorerie générale du Royaume, l’évolution de la structure des dépenses du budget général entre fin septembre 2015 et fin septembre 2016 fait ressortir une hausse de la part des dépenses d’investissement, des dépenses de matériel et des intérêts de la dette, conjuguée à une baisse de la part des dépenses de personnel et des émissions de la compensation.

Investissement : 42,8 MMDH dépensés

Les dépenses d’investissement émises au titre du budget général ont affiché une importante hausse au mois de septembre. En une année, elles ont basculé de 37 milliards de dirhams  à 42,8 milliards de dirhams à fin septembre 2016. La hausse relevée est de 15,5% par rapport au même mois de l’année passée. A cet effet, les dépenses des ministères sont estimées à 25,40 milliards de dirhams, en augmentation de 0,7% comparé à l’année précédente. Les charges communes ont par ailleurs augmenté de 47,2%

atteignant des dépenses de 17,39 milliards de dirhams contre 11,81 milliards de dirhams émis au mois de septembre 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *