Recettes voyages et MRE: Les disparités persistent au 3ème trimestre

Recettes voyages et MRE: Les disparités persistent  au 3ème trimestre

Le repli se fait de plus en plus marquer. Un constat établi par l’Office des changes dans son dernier bulletin de statistiques. Ainsi, les indicateurs corrigés des variations saisonnières et des effets calendrier démontrent une baisse de 9,4% des recettes voyages au 3ème trimestre 2014.

Cette ventilation a été réalisée comparativement au deuxième trimestre de l’année en cours. En brossant ce tableau, l’Office des changes vient évaluer l’impact des variations saisonnières et des fluctuations aléatoires provoquées par des événements inattendus tels que la crise financière qui a sévi dans les grandes zones économiques du globe.

Les recettes voyages ont connu, en effet, des perturbations notoires de 2008 à aujourd’hui. Suite aux aléas de la crise financière, ces recettes ont eu du mal à retrouver la cadence ascendante observée sur la période 2006-2008.

«A partir de 2008 et sous l’effet de la crise financière et son impact sur la sphère réelle, la série des recettes voyages a connu des reculs durant huit mois. Dès mars 2009, la série affiche une légère hausse puis une stagnation jusqu’à mai 2014, date à laquelle la série marque une tendance baissière importante», souligne l’office des changes dans sa publication. Sur le mois, les recettes voyages ont connu un ralentissement de 4% passant ainsi de 4,77 milliards de dirhams en août dernier à 4,58 milliards de dirhams à fin septembre. La tendance reste la même pour les variations annuelles. La baisse persiste. En une année, les recettes voyages ont fléchi de 3,3 %. Cependant, les recettes MRE résistent toujours aux fluctuations économiques.

Le diagnostic de l’Office des changes révèle un redressement du niveau de ses recettes. Depuis janvier 2014, les transferts des MRE reprennent le rythme de croissance qualifié par les experts d’«appréciable», et ce après deux phases moroses de son histoire.

Il s’agit, en effet, du déclenchement de la crise économique en 2008 et de la récession de l’économie européenne observée en 2012. Dans ce sens, les envois de fonds des marocains du monde se sont légèrement améliorés sur la période allant d’août à septembre 2014. Le montant réalisé en un mois se fixe autour de 5,13 milliards de dirhams à fin septembre. Par trimestre, l’évolution est de 1,9% par rapport au deuxième trimestre de l’année, au moment où la variation annuelle est en amélioration de 2,1%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *