Recyclage industriel : Elec Recyclage implante sa nouvelle usine à la Zone franche de Tanger

Recyclage industriel : Elec Recyclage implante sa nouvelle  usine à la Zone franche de Tanger

Le groupe Elec’Recyclage a inauguré en grande pompe, vendredi 23 novembre, sa nouvelle usine à la zone franche de Tanger (TFZ). D’un coût global de 35 millions DH, cette unité de recyclage industriel, opérationnelle depuis septembre dernier, s’étend sur une superficie totale de 7.000 m2 dont 2.600 sont couverts.
Le choix du Maroc pour installer sa nouvelle usine constitue pour le groupe français un prolongement naturel pour se développer et se positionner, d’une part, comme un des pionners dans ce secteur de pointe et contribuer, d’autre part, à la transition du secteur industriel marocain d’un modèle productiviste à un modèle propre et rentable. Surtout que «le Maroc s’est engagé avec succès dans la dernière étape de son processus d’industrialisation», indique le directeur général du groupe Elec’Recyclage, John Milot, lors d’une conférence organisée en marge de cette cérémonie inaugurale autour du thème «La gestion et le recyclage des déchets industriels, une solution rentable et environnementale».  A l’instar de ses usines en France, aux Etats-Unis et en Tunisie du même groupe, le groupe a créé cette unité de recyclage au Maroc pour assister les industriels dans toutes les étapes du processus de recyclage. «La mauvaise gestion des déchets industriels entraîne des coûts environnementaux et sociaux importants», tient à rappeler M. Milot. Par ailleurs, la nouvelle usine Elec’Recyclage Maroc est au service des entreprises basées à TFZ comme de l’ensemble des entrepreneurs nationaux sensibles aux enjeux économiques et environnementaux de leurs activités industrielles. Ayant déjà réussi à gagner la confiance d’une liste importante de grands fournisseurs, la nouvelle usine «travaille avec le groupe mécanique découpage (GMD), qui est le plus grand de la zone en termes de volume de ses déchets industriels», précise M. Milot.
Les segments de marché visés par Elec’Recyclage Maroc sont les industries de l’électronique, du papier/carton, du plastique ainsi que les fabricants de faisceaux électriques.
Ayant démarré ses activités avec plus d’une trentaine de salariés, la nouvelle usine va augmenter, comme en Tunisie, ses effectifs, «pour arriver, rapidement, à une centaine de personnes», souligne M. Milot.
A travers cette nouvelle usine, le groupe Elec’Recyclage, créé en 2005, met à la disposition de ses partenaires au Maroc son expérience en matière de traitement des déchets industriel (collecte, tri, compactage, stockage, élimination et valorisation) et de conseil et d’accompagnement. «L’approche intégrée d’Elec’Recyclage permet à ses partenaires d’optimiser la gestion de leurs déchets, afin d’en faire un outil de gestion aussi bien économique qu’environnemental», selon les responsables du groupe.
Présent, grâce à ses usines, en Europe, en Afrique et aux Etats-Unis, Elec’Recyclage poursuit son développement à l’international pour réaliser cette année un chiffre d’affaires de 5,5 millions d’euros.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *