Redressement des exportations marocaines : 7,5 milliards de dirhams gagnés à fin juillet

Redressement des exportations marocaines  : 7,5 milliards de dirhams gagnés à fin juillet

Le Maroc importe de moins en moins. Ce constat se confirme aux sept premiers mois de l’année. Se référant aux indicateurs préliminaires des échanges extérieurs, les importations ont fléchi de 7% durant ladite période, soit une perte de 16,37 milliards de dirhams de la valeur observée une année auparavant. Ainsi, les importations ont basculé de 235,46 milliards de dirhams pour se situer autour de 219,09 milliards de dirhams à fin juillet. A cet effet, les importations en produits énergétiques ont accusé une baisse de 28,7%, atteignant ainsi une valeur de 41,69 milliards de dirhams contre 58,43 milliards à la même période de l’année précédente. L’importation des produits alimentaires a également fléchi. La perte est estimée à 4,26 milliards de dirhams, soit un repli de 15,8%. Les produits finis de consommation ont reculé de 2,3%, totalisant des importations de l’ordre de 40,74 milliards de dirhams contre 41,70 milliards de dirhams une année auparavant.
En revanche, les acquisitions de biens d’équipement ont grimpé de 3,1 milliards de dirhams à fin juillet. Les demi-produits et produits bruts ont également vu leurs importations en amélioration atteignant des hausses respectives de 3,9 et 6,3%.
Les exportations maintiennent leur redressement. Elles ont gagné sur les sept premiers mois de l’année environ 7,5 milliards de dirhams. Selon les indicateurs fournis par l’Office des changes, le Maroc a exporté plus de 126,70 milliards de dirhams à fin juillet, marquant ainsi une évolution de 6,3% par rapport à la valeur générée une année auparavant. Cette évolution est tirée principalement par la dynamique que connaît le secteur de l’automobile. En effet, les ventes dudit secteurs ont atteint une nette progression au titre des sept premiers mois de l’année. Pour une valeur de 27,38 milliards de dirhams, les exportations automobiles se sont améliorées de 18% gagnant en une année près de 4,2 milliards de dirhams. Il en est de même pour les expéditions des phosphates et dérivés. Ces dernières ont connu une hausse de 17% traduite par des exportations d’une valeur de 25,42 milliards de dirhams. Les exportations du secteur agricole et agroalimentaire ont suivi le même trend, se situant autour de 26,16 milliards de dirhams contre 23,31 milliards de dirhams une année auparavant. L’amélioration a également été constatée dans le secteur de l’industrie pharmaceutique dont les exportations ont généré un additionnel de 18 millions de dirhams.
A cet effet, la balance commerciale continue d’absorber son écart. Le creusement s’est allégé de 23,9 milliards de dirhams portant ainsi le déficit à 92,4 milliards de dirhams contre 116,23 milliards de dirhams à la même période de l’année précédente. Le taux de couverture de la balance commerciale a gagné plus de 7 points passant de 50,6 à 57,8 % à fin juillet.
Les sept premiers mois de l’année ont connu par ailleurs un accroissement des recettes MRE. Les Marocains résidant à l’étranger ont transféré à fin juillet 35,2 milliard de dirhams, soit 1,8 milliard de dirhams de plus par rapport à l’année dernière.
En revanche, la balance voyage a enregistré un excédent de 23,5 milliards de dirhams. Toutefois il s’inscrit en retrait de 4,9 % par rapport à la même période de l’année précédente.
Les flux des investissements directs étrangers ont affiché une progression à deux chiffres à fin juillet. Pour 16 milliards de dirhams, les investissements directs étrangers ont grimpé de 14,7 milliards de dirhams gagnant en une année plus de 2 milliards de dirhams.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *