Réflexion «Centrale» aux défis du développement industriel du Maroc

Réflexion «Centrale» aux défis du développement industriel du Maroc

Vingt-quatre étudiants de Centrale Supélec séjournent actuellement à l’école Centrale de Casablanca.

En collaboration avec cette dernière, une rencontre-débat a été organisée, mercredi dernier, sous le thème.  «Le Maroc face à ses défis de développement industriel».

Ainsi le représentant du ministère de l’industrie, Youssef El Bari, a présenté en premier lieu la démarche du Plan d’accélération industrielle mis en place par le Maroc, pour le développement d’écosystèmes industriels. Les responsables du cabinet du conseil Roland Berger, en l’occurrence Mehdi Lahlou et Lhoucine Idbourkha, ont ensuite pris la parole, pour leur exposer  des spécificités du conseil en stratégie pour permettre une formulation de recommandations adéquates.

Le PDG d’Alosen (joint-venture entre Masen et le groupe industriel français Alcen), a enfin clôturé les interventions par un énoncé sur l’importance de création d’écosystèmes entamée par le Royaume pour sa réussite industrielle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *