Réhabilitation des casbahs du Sud : Une enveloppe de 400 MDH pour la restauration de 10 casbahs à Ouarzazate

Réhabilitation des casbahs du Sud : Une enveloppe de 400 MDH pour la restauration de 10 casbahs à Ouarzazate

«Le projet de la mise en valeur touristique des casbahs est au cœur de la stratégie de développement touristique de la Vision 2020, présenté aux Assises de tourisme en 2010», a souligné Yassir Zenagui, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, lors de la conférence de presse, tenue vendredi 10 juin, à Ouarzazate, à l’occasion du lancement officiel du projet de réhabilitation des casbahs du Sud. Suite à la signature de la convention de partenariat public- privé portant sur la valorisation du patrimoine casbahs, lors des dernières Assises du tourisme, la Société marocaine de valorisation des casbahs (SMVK) a été créée pour porter ce projet. Celui –ci est guidé par les trois acteurs nationaux qui constituent le tour de table de la SMVK. Le capital est en effet détenu à hauteur de 34% par Madaëf, filiale de CDG, tandis que la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) et le Groupe Akwa y participent à hauteur de 33% chacun. Ce projet cible dans sa première phase dix casbahs avec un budget alloué de 400 millions de dirhams. «L’objectif est de capitaliser sur le potentiel historique, culturel et architectural des casbahs afin de développer un produit touristique original et à forte valeur ajoutée», a indiqué M. Zenagui. Par ailleurs, Bensalem Himmich, ministre de la Culture, a indiqué pour sa part que «le ministère de la Culture va contribuer à ce projet à travers les experts du patrimoine». Et d’ajouter que «les spécificités architecturales de ces sites ainsi l’esprit d’époque doivent être respectés pour garder la même identité». Le projet cible dans un premier temps la région du Souss- Massa-Draâ, dans le périmètre de Ouarzazate, Zagora et Errachidia. A moyen et long termes, la SMVK élargira son intervention notamment aux casbahs, médinas ou autres bâtisses anciennes à caractère patrimonial. «Ce projet est un chantier qui apportera une nouvelle image à Ouarzazate et à sa région», a déclaré Tariq Senhaji, président de la SMIT. Pour sa part, Imad Barrakad, directeur général de la SMIT, a ajouté que «le projet de la mise en valeur touristique des casbahs est un projet touristique très attractif. On est inspiré des expériences des autres pays comme l’Espagne et le Portugal». Pour ce faire, la SMVK a lancé en mai 2011 un premier appel à manifestation d’intérêt auprès des propriétaires de casbahs présentes dans la région de Ouarzazate, Zagora et Tinghir afin de sélectionner les casbahs qui seront couvertes par le projet. Transformées en hôtels, ces casbahs s’adresseront à un touriste appréciant la découverte et souhaitant connaître la culture locale, à la recherche d’authenticité et d’exotisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *