Renault en courbe ascendante

Mois de février aux signaux verts pour le constructeur Renault. Le groupe se maintient dans la zone de l’Afrique, du Maghreb et du Moyen-Orient avec des ventes en hausse de 23,5%. Baromètre du marché africain, l’Afrique du Sud progresse sensiblement dans le tableau d’affichage du groupe qui y a réalisé son meilleur mois de décembre depuis 2001, confirmant une tendance haussière maintenue depuis deux ans.
Le marché a progressé de 62,5% en volume, faisant progresser de 1,3 point la part de marché de la VP (voiture particulière), qui atteint désormais 4, 9%. D’une manière générale, les ventes du groupe ont progressé de 5%. Dacia, future voiture économique au Maroc, est la locomotive du groupe avec des volumes de ventes en hausse de 32%, contre 7% pour Renault. Le groupe est en progression en Europe occidentale (3,1%).
Il revendique la première place pour la part de marché VP + VU (11,8%) sur la zone et la position de leader en France avec 28,9% des parts de marché en février. Les ventes du groupe ont aussi progressé en Europe centrale (6,6%). Renault, en progression de 0,1 point, détient 10,6% du marché des VP + VU. Pour l’Europe orientale et la Russie, les tendances sont plus franches, avec une augmentation de 25,5% au niveau des ventes. Des résultats boostés par la situation de Renault qui enregistre, sur la période, une bonne performance ( 1 651 ventes), en progression de 20,3% par rapport à février 2003. Pour sa part, la petite Dacia, très à l’aise dans ce marché de l’Europe orientale et de la Russie, a totalisé 5 554 ventes (+32%), dont 902 à l’export.
La Turquie, qui avait boudé Renault, revient en force. Les ventes y ont progressé de 354,6%, plus que prévu. Renault est leader avec 18,2% de parts de marché, soit une progression de 2,9 points.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *