Rencontres régionales du commerce : Souss-Massa ouvre le bal

Rencontres régionales du commerce : Souss-Massa ouvre le bal

Les difficultés du secteur seront passées au peigne fin

Les recommandations et les propositions qui découleront des travaux des rencontres régionales vont enrichir les discussions et les réflexions qui seront menées au niveau national lors du Forum marocain du commerce.

L’organisation de cette rencontre régionale présidée par le ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, constitue la première étape d’une série des rencontres qui seront organisées par les Chambres de commerce, d’industrie et de services (CCIS) au niveau des 12 régions du Royaume, en vue d’élargir les débats avec l’ensemble des acteurs concernés sur les contraintes et difficultés qui entravent le développement du secteur du commerce, le but étant de formuler des propositions opérationnelles susceptibles d’enrichir le contenu des stratégies sectorielles portées par le gouvernement et plus particulièrement la stratégie du commerce qui est actuellement en cours d’élaboration.

Dans son allocution par l’occasion, M. Elalamy a souligné que les recommandations et les propositions qui découleront des travaux des rencontres régionales vont enrichir les discussions et les réflexions qui seront menées au niveau national lors du Forum marocain du commerce qui se tiendra les 24 et 25 avril prochain et des Assises de la fiscalité qui auront lieu les 3 et 4 mai prochain. Et d’ajouter que le secteur du commerce est un levier majeur pour la création d’emploi et la croissance économique, d’où la nécessité d’entreprendre une démarche concertée public/privé devant identifier les acteurs concernés et les moyens nécessaires pour assurer un développement équilibré pour toutes les formes du commerce.

Le choix de la région du Souss-Massa pour lancer ces rencontres n’est pas fortuit, mais il est dû au fait qu’elle est la 6ème région économique du Royaume, avec une contribution de 6,5% à la formation de la richesse nationale. Le secteur du commerce dans la région contribue à hauteur de 6,9% du PIB national du commerce avec une valeur de 5,3 milliards de dirhams.

Souss-Massa est considérée comme une région à fort potentiel de développement commercial (position géographique stratégique, développement industriel, relais entre les régions du sud et les autres régions du Maroc,…), caractérisée par une offre commerciale diversifiée (~35.000 commerces de proximité, 13 grandes et moyennes surfaces, 180 souks hebdomadaires).

Souk El-Had, implanté en plein cœur de la ville d’Agadir, est le plus grand marché du Royaume et de l’Afrique s’étalant sur une superficie de 11 ha, disposant de 3.500 points de vente et plus de 4.200 commerçants. Ce marché attire entre 150.000 et 200.000 visiteurs quotidiennement. Il va sans dire que le  secteur du commerce est l’un des principaux piliers de l’économie nationale et emploie à lui seul plus de 1,49 million de personnes (13,8% de la population active du Royaume). Ce dernier connaît l’émergence de nouveaux modes de distribution (grandes et moyennes surfaces, réseaux de franchise, centres commerciaux, etc.) .

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *