Rendez-vous en ligne

Plus de visibilité et d’utilité pour le CRI du Grand Casablanca. C’est l’objectif que veut atteindre Hamid Ben Elafdil, directeur du Centre régional d’investissement (CRI) en lançant le nouveau  portail de ce centre, mercredi 27 février, au siège de la région de Casablanca, en présence du wali de la ville et de quelques opérateurs économiques.   La grande nouveauté de ce portail est la prise de rendez-vous en ligne qui deviendra obligatoire à partir du 31 mars prochain. Un service déjà existant chez certains services consulaires pour le dépôt de demandes de visa. Logé sur la même adresse www.casainvest.ma, ce portail «se veut désormais la porte d’entrée de tous ceux qui veulent prendre part à l’essor et au dynamisme économique du Grand Casablanca ».
Cette mesure de prise de rendez-vous en ligne devrait réduire le délai d’attente de 60 minutes à 8 minutes et le délai de traitement du dossier de 6 jours à 2 jours seulement.  «Le lancement des e-services s’est imposé à partir de quatre constats. D’abord, le web est un outil de promotion et de différenciation. Consulter Internet est le premier réflexe des investisseurs. Cela permet aussi d’optimiser le temps et de renforcer la présence de Casablanca sur le web », a précisé Ben Elafdil lors de la présentation de ce portail. La nouveauté de ce portail est disponible en arabe, en français, en espagnol et en anglais. Dans les deux mois prochains, il devra être également en chinois et en japonais.  «Fin 2008, les internautes chinois seront les plus nombreux dans le monde», assure M. Ben Elafdil. Pour fidéliser ces internautes particuliers, deux outils ont été mis en place par le management du CRI. Il s’agit d’un assistant en ligne qui permet de remplir le formulaire unique et d’obtenir la liste des pièces et documents nécessaires pour l’accomplissement de la procédure de création d’entreprise, en fonction des spécificités de chaque requête.  Le deuxième outil a été conçu spécialement pour les investisseurs. Ces derniers disposeront d’un e-service pour recueillir au mieux leurs demandes d’information et pour faciliter le traitement de leurs requêtes spécifiques. «Ceux deux outils ont pour vocation de mettre à la disposition de l’utilisateur toute l’information utilisée et nécessaire, dans la langue qui lui convient, et sans qu’il ne soit obligé ni de se déplacer, ni d’appeler. D’autres outils et services web viendront  enrichir l’offre du portail ultérieurement», indique-t-on au CRI. Le nouveau portail mettra également l’accent sur les offres territoriales sectorielles de la métropole.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *