Renforcement des capacités en commerce international: Clap de fin !

Renforcement des capacités en commerce international: Clap de fin !

Tombée de rideau sur le projet «Renforcement des capacités en commerce international». Ce programme, mené depuis 2011 dans le cadre d’une coopération maroco-coréenne, est venu soutenir les efforts déployés par le gouvernement marocain pour renforcer les capacités du secteur des exportations.

L’heure est au bilan de ce dispositif dont le financement a porté sur 2,95 millions de dollars. A quelques heures de la clôture du projet, ALM a contacté Mohamed Abbou, ministre délégué auprès du ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique chargé du commerce extérieur. M.Abbou a fait part dans ce sens d’un bilan positif, notamment en termes de formation diplômante et certifiante.

«Ces formations avaient pour objectif de doter les participants de capacités théoriques et appliquées en matière de commerce international, avec des outils pratiques pour mieux appréhender les mécanismes des transactions commerciales internationales», souligne le ministre délégué. En effet, plusieurs actions de formation ont été menées par la partie coréenne au profit des cadres du ministère, des organismes sous tutelle et des professionnels du secteur. A titre d’exemple, l’université Al Akhawayn a dispensé au titre de l’année universitaire 2015-2016 une formation diplômante au profit de 13 lauréats. De même, 12 bénéficiaires ont suivi une formation certifiante dispensée par l’Université internationale de Rabat. En outre, des séminaires publics de formation ont été organisés au profit de 92 bénéficiaires. En ce qui concerne les stages de formation en Corée du Sud, le ministre indique que 60 marocains en ont bénéficié.
La communauté des exportateurs a également été impliquée dans le déploiement du programme. L’association marocaine des exportateurs a organisé quatre ateliers ayant pour thème le management et droit international, avec une composante Corée. Ces rencontres ont connu l’adhésion d’exportateurs potentiels en Corée du Sud ainsi que des représentants d’entreprises publiques telles que la SNTL et l’AMDL.

Au-delà de cette coopération maroco-coréenne, les échanges commerciaux entre les deux pays restent en deçà des attentes, notamment en ce qui concerne les exportations. Interrogé sur ce point, Mohamed Abbou a confié à ALM que son département œuvre à renforcer ces échanges, et ce à travers la mise en place d’un comité de réflexion en vue d’élaborer un accord commercial préférentiel entre les deux pays.

Du côté des exportateurs, un membre de l’Asmex a souligné la nécessité d’être plus visibles dans les manifestations commerciales coréennes afin de promouvoir la production marocaine, notamment les produits du terroir qui s’avèrent une niche prometteuse pour les exportateurs marocains. Rappelons que le projet «Renforcement des capacités en commerce international» a été réalisé dans le cadre d’une coopération gouvernementale entre le Royaume du Maroc et la République de Corée, à travers le ministère délégué auprès du ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, chargé du commerce extérieur et l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *