Renforcement du pilotage des politiques économiques

Renforcement du pilotage des politiques économiques

Le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker, veut renforcer le pilotage des politiques économiques, en encourageant notamment la Commission européenne à adresser des «mises en garde» aux mauvais élèves, selon une lettre obtenue par l’AFP. «L’Eurogroupe devrait mener une surveillance économique plus large, à la fois pour identifier les problèmes prioritaires pour chacun de nos Etats membres et pour établir un cadre cohérent d’action, afin d’améliorer les performances de l’économie européenne dans son ensemble», indique-t-il dans une lettre envoyée aux ministres des Finances de la zone euro. M. Juncker, également Premier ministre et ministre du Trésor luxembourgeois, devait être reconduit comme chef de file des ministres des Finances de la zone euro, pour un nouveau mandat de deux ans et demi. Plusieurs pays, dont la France, ont déjà indiqué qu’ils attendaient de lui plus que par le passé, notamment pour promouvoir plus efficacement l’idée d’une gouvernance économique commune de la zone euro, c’est-à-dire d’une meilleure coordination des politiques économiques. «Dans les cas où il est établi que les politiques économiques d’un pays ne sont pas en accord avec les «lignes générales» définies pour la zone euro ou qu’elles risquent de mettre en péril le bon fonctionnement de l’Union économique et monétaire, la Commission européenne ne devrait pas hésiter à adresser une mise en garde à l’Etat concerné», estime par ailleurs M. Juncker.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *