Répartition géographique de la population : Plus de deux tiers de la population se concentrent dans 20% des communes

Répartition géographique de la population : Plus de deux tiers de la population se concentrent dans 20% des communes

La population marocaine se multiplie essentiellement dans seulement quelques communes. L’ensemble des communes abrite de 55 à 52.428 habitants, relève le Haut-commissariat au Plan dans sa dernière note en citant les données du Recensement général de la population et de l’habitat effectué en 2014.

Une situation qui représente une forte dispersion de la taille de population au niveau de la distribution des communes. Il existe 1.538 communes, soit 256 urbaines et 1.282 rurales. Elles sont en moyenne composées de 19.970 personnes. Ces chiffres «témoignent d’une forte dispersion et d’une asymétrie nette dans la distribution des communes selon la taille de population des communes», souligne le Haut-commissariat au Plan.

En effet, cette même distribution est appuyée par une forte inégalité présente dans les communes qui ont une taille de population dépassant la moyenne précitée. Près de 17,4% des communes sont concernées, puisqu’elles concentrent à elles seules 65,1% de l’ensemble de la population. En outre, 32,6% des communes ont une taille de population inférieure à la moyenne (19.970 personnes). Elles cumulent 21,4% de la population totale.

En revanche, la moitié restante des communes a une population de moins de 9.286 personnes et ne concentre que 13,5% de la population totale. En milieu urbain, la zone la plus peuplée au niveau national est la commune de Meknès. Elle atteint 520.428 habitants. La commune urbaine la moins peuplée est celle de Naima, relevant de la préfecture d’Oujda-Angad, avec seulement 1.088 habitants. C’est en milieu rural que se trouve, en termes d’habitants, la plus petite commune.

Il s’agit de la commune de Tifariti relevant de la province d’Es-Semara, avec à peine 55 habitants. Alors que la commune d’Ait Amira (province de Chtouka-Ait Baha) est la plus peuplée dans une zone rurale (76.646 habitants). Le HCP a établi trois catégories des communes par région selon leur nombre d’habitants. La première catégorie énumère les régions ayant le nombre de communes les moins peuplées équivalent à celui des communes les plus peuplées. Elle comprend les régions de Béni Mellal-Khénifra, Draa-Tafilalet, Fès-Meknès et l’Oriental. Pour ce qui est de la seconde catégorie, les régions contenant une grande proportion de communes les moins peuplées y sont listées. Il s’agit des régions d’Eddakhla-Oued Eddahab (77,8% de ses communes), Guelmim-Oued Noun (69,1%), Laâyoune-Sakia El Hamra (75%) et Souss-Massa (33,5%). Enfin, la troisième catégorie de régions comprend relativement les communes les plus peuplées.

Raniya El Meknassi

(Journaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *