Repositionnement du secteur du tourisme

L’échéance de l’année 2010 avec l’espoir d’accueillir 10 millions de touristes, interpelle le gouvernement à plus d’un titre. Et c’est en la personne du chef de l’exécutif, Abderrahmane Youssoufi, que le 24 avril dernier, fut annoncé un programme d’investissement de 44 milliards de DH dans le secteur touristique. La répartition comprend 4 milliards de DH pour l’aménagement de six stations balnéaires sur les côtes méditerranéennes et atlantiques. D’autre part, 40 milliards de DH, soit le reliquat sont destinés à la réalisation des infrastructures hôtelières et des équipements. Il faut rappeler que l’ « accord-cadre », pour le développement du secteur touristique au Maroc, suppose un investissement global de 8 à 9 milliards d’euros. Cette somme participera à la réalisation 80 000 chambres d’hôtels dont 65 000 destinées au balnéaire. Profitant de la présence des représentants du secteur privé marocain et international, le Premier ministre a déclaré que « les études de faisabilité de ce projet étaient finalisées et le lancement des appels d’offres imminent ».
L’innovation dans l’approche gouvernementale réside dans l’engagement d’aménageurs-développeurs du secteur privé. Ces derniers s’occuperont de l’ensemble des infrastructures et aménagements sur les sites retenus. Ensuite, ces mêmes aménageurs présenteront leurs projets afin de se soumettre à une première sélection. Entre temps, l’Etat marocain ne ménagera pas ses efforts. C’est ainsi, qu’il assurera les infrastructures appelées « hors sites ». Une fois, réalisées ces infrastructures pourront être cédées aux aménageurs privés et évidemment à un «prix préférentiel», a souligné M. Youssoufi. Pour l’heure, le défilé des investisseurs potentiels est lancé officiellement. L’invitation à des visites dans les prochains jours aux sites proposés dans le cadre du plan est ouverte, tant aux nationaux qu’aux étrangers.
Pour sa part, le responsable tourisme au sein du ministère des Finances a relevé que : « le plan annoncé correspond à un repositionnement offensif sur le balnéaire ». Côté chiffres. C’est 115 000 chambres que la capacité hôtelière va atteindre.
D’autre part, les sites sélectionnés sont tous situés à la proximité d’un aéroport. Les emplacements qui ont été choisis: Saïdia-Ras El Maa, pour la façade méditerranéenne, Khémis Sahel, El Haouzia (province d’El Jadida), Mogador (Province d’Essaouira) et la plage blanche (province de Goulmim), et Taghazout ( wilaya d’Agadir) pour la façade atlantique. Le premier arrivé sera le premier servi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *