Réseau de développement touristique rural du SMD: Nouveau mandat et nouveaux objectifs

Réseau de développement touristique rural du SMD: Nouveau mandat  et nouveaux objectifs

Un nouveau conseil d’administration a été élu à la tête du RDTR (Réseau de développement touristique rural). L’ancien président Hassan Aboutayeb a été également reconduit à l’unanimité comme président de ce réseau, lors de la tenue de son assemblée générale.

Les résultats du plan d’action triennal centré sur cinq axes stratégiques liés à la consolidation de la capacité institutionnelle du réseau, le développement de circuits touristiques, la consolidation de la qualité, l’accompagnement et la formation ainsi que la promotion et la commercialisation ont été présentés lors de cette assemblée.

La stratégie du réseau semble donner ses fruits. Le dispositif de labellisation, mis en place en 2013, passe à la deuxième vitesse avec un plan triennal allant de 2015 à 2017. L’objectif étant de permettre le développement des stratégies de commercialisation et de communication tout en créant de nouvelles sessions de formation en faveur des ressources humaines des structures adhérentes.

Pour l’axe lié à la promotion de la destination on-line et off-line, les projets en cours reposent sur le lancement d’un diagnostic des atouts touristiques ainsi que la création d’une base de données numériques de la région. Par ailleurs, les résultats de la visibilité de la région sur les réseaux sociaux et autres plates-formes numériques affichent une nette amélioration.

Les membres du réseau discutent dans le même cadre avec les différents partenaires de la possibilité de développer des systèmes adéquats pouvant répondre aux attentes de la clientèle en termes de disponibilité, adresses et propositions des itinéraires. Notons que la qualification des ressources humaines a été l’un des points d’intervention du réseau par un programme dédié aux formations aussi bien en matière d’agrotourisme, écotourisme que sur l’économie de l’énergie et la gestion des déchets.

Sur le plan coopération, et après la finalisation de quatre circuits touristiques pilotes au niveau de la région du SMD par le RDTR et l’association Tétraktys, ces deux associations ont au programme de cette année 2015 des séjours tests afin d’évaluer les circuits mis en place. Par ailleurs, les deux partenaires travaillent sur une feuille de route pour les trois années à venir.

Pour rappel, cette collaboration rentre dans le cadre de la coopération décentralisée qui lie la région du SMD et le conseil régional de l’Isère. Les actions retenues pour ces trois années seraient la mise en place d’un site internet de haut niveau et bien référencé avec un système développé qui permettra de mettre en avant les atouts de la région, l’aide à la commercialisation, et la définition des marchés cibles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *