Responsabilité sociale : Winxo lance sa fondation de solidarité

Responsabilité sociale : Winxo lance sa fondation  de solidarité

Le projet social de Winxo vient de voir le jour. Le Groupe vient a donné le coup d’envoi à la «Fondation Winxo Solidarités». De par cette institution, Winxo ou autrefois CMH, étend sa responsabilité sociale à un large public.

Le but étant de contribuer à donner à la notion du «vivre ensemble» et de solidarité une dimension moderne. Les ambitions de Winxo dépassent les frontières puisque le groupe ouvre sa fondation sur l’environnement international de la solidarité. «La Fondation Winxo Solidarités constitue le pendant humain de la stratégie économique et financière de Winxo Group. Elle la complète et lui donne tout son sens par rapport à ses valeurs.

Il s’agit pour nous de contribuer modestement à ce que la Nation marocaine se définisse de plus en plus comme un espace de redistribution acceptée», explique le groupe en marge du lancement effectif de la fondation qui a coïncidé avec le 19 février 2014. Pour alimenter ces actions solidaires, Winxo s’engage à affecter à la fondation une partie significative de la marge nette dégagée par la vente de chaque litre de carburants et de lubrifiants réalisée par les stations du groupe. Le champ d’action de la fédération est large.

Les actions porteront sur la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et l’analphabétisme, ainsi que sur la promotion des actions sociales, humanitaires et culturelles. La fondation aura pour mission d’aider à la protection, à l’épanouissement et au bien-être de l’enfance et la jeunesse.

La fondation tendra également à faciliter l’accès aux soins des personnes démunies et à promouvoir l’éducation, la culture, les pratiques artistiques et l’esprit civique. Dans l’optique d’assurer l’insertion socio-économique des couches sociales démunies, la fondation Winxo développera par ailleurs l’entrepreneuriat impliquant ainsi l’ensemble de la population dans une démarche participative.
La naissance de la fondation Winxo n’est pas passée inaperçue.

La fondation démarre et à son actif trois conventions avec l’Association marocaine de lutte antirhumatismale, la fondation Ali Zaoua et l’association SOS Village d’enfants. Notons qu’à travers ces partenariats la fondation cherche à faire ressentir ce que sont la pauvreté, l’exclusion, l’absence de culture et le sentiment de solitude intérieure, mettant en relief tout ce que cela implique dans la vie d’une personne en termes de dévalorisation de l’image de soi et d’impuissance face à la maladie.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *