Résultats financiers 2010 : La CGI atteint largement ses objectifs

Résultats financiers 2010 : La CGI atteint largement ses objectifs

La CGI a réalisé des résultats 2010 conformes à ses objectifs. En effet, l’évolution annuelle des principaux indicateurs financiers fait ressortir une tendance haussière évidente. «Suite à la réunion du conseil d’administration de la CGI, sous la présidence de Anass Houir Alami, directeur général de la CDG, nous avons examiné l’activité et arrêté les comptes sociaux et les comptes consolidés de la CGI au 31 décembre 2010. Les résultats qui en ressortent étaient en phase avec nos attentes», a annoncé Mohamed Ali Ghannam, directeur général de la CGI, dans une conférence de presse tenue, vendredi 1er avril, à Casablanca. Ainsi, le chiffre d’affaires consolidé de la CGI s’élève à plus de 2,2 milliards de dirhams en 2010, avec une évolution moyenne de 19% sur les trois dernières années. «Les réalisations de l’année aussi bien au niveau du chiffre d’affaires que les investissements, sont essentiellement générées par l’activité CGI en propre, qui enregistre une progression annuelle respective de 21 et 5%, signe de la vitalité», a souligné M. Ghannam. Pour ce qui est du résultat d’exploitation, la CGI relève, depuis 2008, une évolution annuelle moyenne de 12% et continue à dégager une marge d’exploitation confortable, qui est de plus de 24% sur l’année 2010. Ce dernier se chiffre à 439 millions de dirhams au titre de 2010. Par ailleurs, le résultat net part du groupe ressort en hausse de 2% à 390 millions de dirhams, porté essentiellement par l’activité CGI en propre. «Les filiales devraient progressivement monter en puissance à l’horizon 2012-2013», a complété M. Ghannam. «En matière de perspectives, le plan moyen terme 2010-2014 récemment adopté par la CGI prévoit un point d’inflexion important à partir de 2011 grâce à la livraison de grands projets immobiliers tels que : Casa Green Town, Badès (Al Hoceima), Al Massira (Fnideq), Villas d’Eole (Skhirat) et le lancement de nouveaux chantiers structurants notamment à Casablanca sur le site de l’ancien aéroport d’Anfa et à Rabat, le projet vert Al Boustane qui s’étend sur 260 hectares», a, par ailleurs, relevé M. Ghannam. Et de poursuivre: «la CGI compte également pleinement contribuer, dans les années à venir, à la stratégie de l’État dans sa politique de résorption du déficit important en logement principal, à travers notamment sa filiale Dyar Al Mansour (objectif de 100.000 logements à l’horizon 2020) mais également par une orientation plus forte sur le segment du moyen standing». Aussi, le directeur général de la CGI a expliqué que plus de 2/3 du chiffre d’affaires potentiel sur l’activité propre CGI sont d’ores et déjà sécurisés par des promesses de ventes, représentant un volume de 7,7 milliards de dirhams à fin 2010. «Ces performances commerciales devraient se concrétiser par des livraisons significatives à partir de 2011», a t-il ajouté.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *