Résultats financiers 2013: Pas de crise pour Sonasid

Résultats financiers 2013: Pas de crise pour Sonasid

Les performances du Groupe Sonasid en 2013 ont été très satisfaisantes. En effet, en dépit d’une conjoncture peu favorable, le géant marocain de l’acier a pu réaliser des résultats financiers en forte résilience.

Voilà comment Ayoub Azami, directeur général de Sonasid, a ouvert la conférence autour des réalisations financières du Groupe, tenue hier, mercredi 26 mars, à Casablanca. «Nous sommes fiers de cueillir aujourd’hui les fruits de la stratégie commerciale que nous avons initiée en 2011 en plus des actions menées pour la réduction des coûts fixes et notamment de structure et celles relatives aux performances industrielles», a expliqué M. Azami.

Et de poursuivre : «en gros en 2013, Sonasid a connu la poursuite de l’application du plan de développement des matières premières avec la recherche de nouveaux gisements de ferraille, l’optimisation des coûts énergétiques avec la recherche de combustibles moins chers, la montée en puissance de Sonasid Distribution et la maîtrise des frais financiers». Autant d’efforts dont les fruits se traduisent en chiffres. «Sonasid est parvenu à améliorer sa part de marché sur le rond à béton grâce à la progression de Sonasid Distribution dont les volumes ont représenté 20% des ventes», a souligné M. Azami.

C’est ainsi que la nouvelle stratégie d’achat ferraille, l’amélioration des performances industrielles, les actions relatives à la réduction des coûts et la maîtrise des frais financiers ont permis de renforcer les facteurs de compétitivité de Sonasid.  Par ailleurs, s’agissant des résultats financiers, Abdelilah Fadili, directeur financier de Sonasid, a souligné, pour sa part, qu’«au cours de l’exercice 2013, le chiffre d’affaires de Sonasid s’est établi à 4,630 milliards de dirhams contre 4,747 milliards de dirhams en 2012, en recul de 2% comparé à 2012.

Deux principaux facteurs expliquent cette variation. D’abord, il s’agit d’une sensible augmentation du volume des importations et ensuite de la consommation réelle du rond à béton qui ressort en retrait de 3% dans un marché de la construction peu dynamique». Cependant, l’Ebitda s’inscrit en progression, à 410 MDH à fin 2013, contre 118 MDH en 2012. Le résultat d’exploitation augmente également passant d’un recul de 92 MDH en 2012 à une hausse de 235 MDH à fin 2013. «Sonasid ressort avec un résultat net de 211 MDH contre un recul de 78 MDH en 2012», a détaillé M. Fadili.

Dans ces conditions, le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale la distribution d’un dividende important de 58 dirhams par action au titre de l’exercice 2013. Par ailleurs, s’agissant des perspectives à court terme, M. Azami a confié à ALM que «2014 sera une année aussi porteuse que 2013. Rien n’a changé au niveau de la conjoncture et même le recul auquel s’attendent les opérateurs du secteur immobilier au niveau du logement moyen et haut standing sera rattrapé par le logement social qui connaîtra une expansion». 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *