Résultats financiers à fin juin 2012 : Le CIH ressort avec un résultat net en progression de 9%

Résultats financiers à fin juin 2012 : Le CIH ressort avec un résultat net  en progression de 9%

Le CIH affiche des indicateurs au vert. C’est ce qu’a annoncé Ahmed Rahhou, président-directeur général du Crédit immobilier et hôtelier (CIH), à l’occasion de la conférence de presse de présentation des résultats de la banque au 30 juin 2012. Et de poursuivre, «au cours du 1er semestre 2012, le CIH a réalisé des performances commerciales en ligne avec ses objectifs annuels et stratégiques, tout en consolidant ses indicateurs de productivité, de maîtrise des risques et de rentabilité». En effet, en progression de 9% par rapport à juin 2011, le résultat net à fin juin 2012 s’est établi à 198,5 millions de dirhams. «Cette performance est le résultat d’une croissance de la marge nette d’intérêt de 6,2% et du PNB de 5,4%», a expliqué M. Rahhou.
Aussi, les charges générales d’exploitation ont été maîtrisées pour rester pratiquement au même niveau qu’en juin 2011, d’où une amélioration du cœfficient d’exploitation de 3 points pour se situer à 55% à fin juin 2012. Parallèlement, le coût du risque à fin juin 2012 s’établit à 14,5 millions de dirhams, soit une baisse de 67,7%, grâce à la bonne performance du recouvrement. «S’agissant de l’arrêté des comptes consolidés en IFRS au 30 juin 2012, avec intégration globale de Sofac, je relève une marge nette d’intérêts qui croît de 15%, passant de 579,6 millions de dirhams à 664,7 millions, un produit net bancaire qui enregistre une croissance de 11%, passant de 683,6 millions de dirhams à 760,2 millions, un résultat net consolidé qui progresse de 11%, passant de 166,7 millions de dirhams à 185,8 millions et enfin un résultat net part du groupe qui croît de 10% pour s’établir à 183,6 millions de dirhams», a détaillé M. Rahhou.
Et de poursuivre, «la contribution des filiales à fin juin 2011 s’établit, quant à elle, à 29,9 millions de dirhams et le total bilan consolidé est à 38,5 milliards de dirhams, en progression de 14% par rapport à juin 2011». Par ailleurs, le volume des encours crédits a progressé, selon M. Rahhou, de 8,7% sous l’effet conjugué de la croissance de 6,1% des crédits immobiliers aux particuliers, de 6,6% des crédits à la promotion immobilière et de 32,5% des crédits non immobiliers consacrant ainsi la montée progressive de l’activité dédiée aux entreprises. Autant de chiffres au vert qui prédisent un second semestre tout aussi fructueux. «Dans nos perspectives au second semestre nous envisageons une poursuite de l’effort de collecte des ressources, la consolidation de notre position dans les crédits à l’immobilier, l’amélioration du taux d’équipement et fidélisation de la clientèle, le développement du FDC Entreprise et la poursuite de l’effort de diversification des risques, le développement des synergies avec Sofac, la poursuite de l’industrialisation des process, en particulier ceux liés au domaine du recouvrement, le lancement du projet «Poste Agence» et enfin, la poursuite de l’enrichissement de l’offre produit», a conclu M. Rahhou.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *