Résultats financiers au 1er semestre 2012 : Sonasid maintient le cap malgré une conjoncture difficile

Résultats financiers au 1er semestre 2012 : Sonasid maintient le cap malgré  une conjoncture difficile

«Les résultats de Sonasid au 1er semestre 2012 sont conformes à nos prévisions». C’est ce qu’a certifié Ayoub Azami, DG de Sonasid, lors d’une conférence de presse tenue, jeudi 4 octobre, à Casablanca. En effet, Sonasid a, en dépit d’un contexte économique difficile, réalisé, au 1er semestre 2012, un chiffre d’affaires de 2,757 milliards DH, en quasi-stagnation par rapport à celui réalisé dans la même période en 2011. Aussi, pour résumer les résultats au 1er semestre, M. Azami a déclaré que «le volume de ventes locales a progressé de 4%, le résultat d’exploitation a enregistré une baisse de 65% comparé au premier semestre 2011, soit 47 millions DH contre 135 millions DH et le résultat net s’élève à 60 millions DH». Ainsi, l’évolution de l’activité du Groupe Sonasid est affectée en ce premier semestre 2012 par un ensemble de facteurs impactant les résultats consolidés. Il s’agit notamment du climat général des affaires qui se traduit par un manque de liquidités et le recul des couvertures par les organismes spécialisés d’assurance clients, de la croissance moindre que celle attendue, notamment du fait du retard du démarrage des investissements publics en infrastructures, du développement des importations dans un contexte de démantèlement douanier et de surcapacité critique en Europe, se traduisant par une forte pression sur les prix et efin de l’augmentation des prix de la ferraille, notamment locale, entre le premier semestre 2011 et le premier semestre 2012. Autant de facteurs qui ont poussé le management de la Sonasid à réagir. «Le contexte actuel demande une accélération de la mise en œuvre des plans d’actions stratégiques que nous avons déjà entamés. Il s’agit de l’intensification du programme d’optimisation des coûts, l’amélioration des performances techniques de l’outil industriel, la consolidation des actions relatives à la distribution et enfin la montée en régime de la plate-forme de préparation de la ferraille», a expliqué M. Azami. S’agissant des perspectives sur l’ensemble de l’année 2012, le résultat consolidé 2012 de Sonasid se verra fortement impacté par des provisions sur sa filiale Longométal Armatures effectuées suite à un audit diligenté par Sonasid. A ce titre M. Azami a expliqué que «cet audit a conduit au changement du management de Longométal Armatures et à des poursuites judiciaires à l’encontre du directeur général délégué de ladite filiale, en fonction jusqu’en novembre 2011. Cet audit a révélé une gestion antérieure ayant entraîné un certain nombre de risques liés aux créances clients et aux stocks chantiers. La phase de redressement de la filiale spécialisée dans les armatures a été entamée dès le constat des faits et vise le renouement avec une contribution positive en 2013».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *