Révision à la baisse

Les recettes MRE se sont chiffrées à 31,708 milliards en 2002, montant en baisse de 14 % par rapport à l’année d’avant et les recettes voyages à 29,158 milliard DH, en baisse de 0,1 %.Selon un communiqué de l’Office des changes, les données non révisées affichaient des recettes MRE d’un montant de 35,513 milliards DH en 2002, en régression de 3,6 % et des recettes touristiques de 24,701 milliards DH -15,4 %. Cette révision qui concerne, rappelons-le, uniquement les recettes en billets de banque, entre dans le cadre des efforts entrepris par l’Office en vue de s’aligner sur les méthodologies internationales en matière d’établissement des statistiques des échanges extérieurs. Le communiqué explique que l’enregistrement des opérations sur billets de banque étrangers dans la balance des paiements s’effectue sur la base des comptes rendus bancaires établis à l’occasion des opérations d’achats ou de ventes de devises. Le traitement de ces comptes rendus permet d’affecter les apports en billets de banque étrangers aux postes concernés, c’est-à-dire les « recettes MRE » et les « recettes voyages » .Il faut signaler par ailleurs que les vérifications que l’Office a effectuées ont révélé que « les affectations mentionnées sur ledits comptes rendus ne correspondent pas toujours à la nature des opérations effectives à l’origine des recettes en devises billets de banque ».Cette nouvelle grille de répartition des recettes en devises a-t-elle été adoptée, en vue d’enregistrer une partie des apports en devises billets de banque effectués par les MRE en tant que recettes voyages? C’est ainsi que ces apports ne constituent pas uniquement des économies sur revenus des MRE, puisqu’une partie est utilisée pour couvrir les frais de séjour des intéressés au Maroc et doit, en conséquence, être inscrite en tant que recettes voyages. A signaler que cette révision, qui est conforme à la méthodologie prônée par les organismes internationaux, rejoint les pratiques en vigueur au niveau d’autres pays ayant une communauté importante à l’étranger, fait-on remarquer, annonçant qu’il va entreprendre cet été une enquête statistique à ce sujet auprès des MRE à l’occasion de leur retour au pays. L’objectif étant de mieux évaluer la part consacrée à la couverture des frais de séjour des MRE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *