Risma Superforme le marché

Risma Superforme le marché

Le seul représentant du secteur des «loisirs et hôtels» à la Bourse de Casablanca affiche une très bonne performance sur le 1er semestre 2013. En effet, avec un taux d’occupation à 65%, en hausse sur tous les segments, Risma surperforme le marché. En effet, quand, au 30 juin 2013, le marché affiche un taux d’occupation de 43%, Risma le dépasse de 22 points.

Aussi, en matière du chiffre d’affaires, le groupe réalise 744 millions de dirhams, en hausse de 16% et en progression sur tous les segments. En effet pour les Sofitel la hausse est de 24%, sur le segment milieu de gamme (Novotel, Suite Novotel, Mercure, M’Gallery et Pullman) l’accroissement est de 11% et enfin sur le segment économique et très économique (Ibis et Ibis Budget) la progression se chiffre à 4%.

Par ailleurs, Risma a procédé à un assainissement du parc hôtelier avec la fermeture de 3 unités structurellement déficitaires de 424 chambres, ce qui lui a permis de réaliser un GOP hôtels de 331 millions de dirhams, en hausse de 51% comparé aux résultats de juin 2012. Pour sa part l’Ebitda ressort à 211 millions de dirhams en forte hausse de 91%. Aussi, le résultat d’exploitation (EBIT) de Risma ressort à 106 millions de dirhams, marquant une progression de 83 millions de dirhams sur une année. Enfin le RNpg ressort positif de 3 millions de dirhams en hausse de 69 millions de dirhams en comparaison à juin 2012.

Dans le détail, une hausse de 55 millions de dirhams de résultat net, contre 47 millions de dirhams au 30/06/2012, provient de l’exploitation du parc arrivé à maturité, soit les hôtels en exploitation par Risma depuis plus de 2 ans qui sont au nombre de 24 unités. Cette progression est, selon le Groupe, une preuve de la pertinence du modèle de Risma et de l’efficacité de sa politique d’optimisation.

Aussi, un recul de 28 millions de dirhams de résultat net, contre 63 millions de dirhams au 30-06-2012, provient de l’exploitation des hôtels en ouverture, soit 6 hôtels en exploitation par Risma depuis moins de 2 ans, pénalisés par le poids des frais de pré-ouverture, des amortissements et des frais financiers. Il faut également signaler une hausse de 7 millions de dirhams de résultat exceptionnel provenant de la plus-value de cession de l’Ibis Essaouira et un recul de 21 millions de dirhams de résultat net, contre un recul de 26 millions de dirhams au 30-06-2012, qui provient de la quote-part dans le résultat net de SAEMOG (Société d’aménagement d’Essaouira-Mogador) détenue à 40% par Risma, en plus d’un recul de 10 millions de dirhams de coûts de structure stables par rapport au 30-06-2012.

Enfin, en matière de perspectives, le Groupe Risma prévoit l’ouverture, en 2014, d’un Ibis à Casablanca (Ibis Casanearshore), de deux nouveaux Ibis Budget (Fès et Rabat) et d’un So Lounge à Rabat. En parallèle, le groupe continue de recentrer son périmètre sur les actifs stratégiques de Risma.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *