Risma : Trois Ibis dans le pipe

Risma : Trois Ibis dans le pipe

«La période difficile liée au contexte international et qui a impacté le tourisme national et par conséquent la performance de Risma va pousser le groupe à s’engager sur une démarche stratégique d’amélioration de sa rentabilité».

C’est avec cette déclaration qu’Amine Echcherki, président du directoire de Risma, annonce la couleur pour cette année 2016 lors de la présentation des résultats annuels de la société (propriétaire des hôtels Accor au Maroc). En effet, malgré une année 2015 difficile, Risma capitalise sur le segment économique pour cette année.

Le Groupe prévoit la construction de trois Ibis, notamment Ibis Rabat Agdal, Ibis Abdelmoumen et Ibis Casablanca Gare. Aussi, Risma maintiendra son engagement pour améliorer sa rentabilité, notamment en s’appuyant sur une démarche axée sur la maîtrise des équilibres financiers et l’optimisation du portefeuille d’actifs.

Cette maîtrise de son développement se traduira par des investissements uniquement dans le secteur de l’économie et dans des villes phares, comme Casablanca ou Rabat.

Il faut signaler que la sortie de Sofitel Fès a été effective au 1er janvier faisant perdre 47 millions de dirhams au segment luxe et haut de gamme du groupe. Ce dernier s’est établi à fin 2015, en retrait de 53 millions de dirhams, passant ainsi d’une valeur de 1,11 milliard de dirhams à 1,05 milliard de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *