Rkia Alaoui à la tête du CRT Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Rkia Alaoui à la tête du CRT Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Cette élection vient favoriser la représentativité féminine dans un secteur à dominante masculine

La nouvelle présidente du CRT-TTA a assuré qu’elle sera à l’écoute des professionnels pour connaître leurs attentes et leurs priorités en vue de favoriser la promotion et le développement touristique de toutes les préfectures et les provinces de la région.

L’assemblée générale élective du Conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’est tenue, mercredi 20 février, dans un climat de tension en raison des protestations de certains membres contre le rejet de leur candidature à la présidence du CRT-TTA. Avec le retrait de Safouan Benayad de la course, Rkia Alaoui s’est retrouvée unique candidate à cette élection et c’est donc à l’unanimité qu’elle a pris les rênes du conseil. L’heureuse gagnante succède ainsi au président démissionnaire Mustapha Boucetta. Ayant annoncé son désir de démissionner de son poste en novembre 2018, soit moins d’un an après sa réélection comme président du CRT-TTA, ce dernier a continué d’y accomplir sa mission jusqu’à la tenue des travaux de cette assemblée générale élective. Les professionnels présents nourrissent de grands espoirs sur le futur bureau présidé par Mme Alaoui pour l’avenir du secteur.

Riche d’une longue expérience (de près d’une trentaine d’années) dans le tourisme et l’hôtellerie en particulier, Mme Alaoui,qui poursuit actuellement son mandat à la tête du Conseil préfectoral du tourisme de Tétouan,  veut, à travers sa nouvelle élection à la tête du CRT-TTA, passer un message clair en faveur de la représentativité féminine dans un secteur à dominante masculine. «C’est un grand honneur pour moi d’être élue présidente du CRT-TTA. Car j’avais au fond de moi-même envie de relever ce défi et d’apporter mon expertise et mon savoir-faire dans le secteur du tourisme et des loisirs», a indiqué Mme Alaoui, à l’issue des travaux de cette assemblée générale élective.

La nouvelle présidente du CRT-TTA a poursuivi qu’elle sera à l’écoute des professionnels pour connaître leurs attentes et leurs priorités en vue de favoriser la promotion et le développement touristique de toutes les préfectures et les provinces de la région, tout en respectant la spécificité de chacune d’entre elles. Mme Alaoui a fait part de son intention de faire participer tous les acteurs et représentants du secteur dans l’élaboration du futur plan d’action du conseil, qui sera fin prêt dans quelques mois. Il faut que «l’élaboration de ce plan soit faite dans un esprit fédérateur et participatif», a tenu à préciser Mme Alaoui, faisant rappeler qu’ayant déjà occupé plusieurs postes de responsabilité, «je n’ai jamais été directive, mais surtout à l’écoute de l’autre. J’ai toujours pris des décisions en commun avec des groupes de travail et pour l’intérêt de tous».

Lauréate de l’Université de Paris et d’Aix Marseille II, où elle a suivi ses études en AES (Administration économique et sociale), Mme Alaoui a débuté, en 1989, sa carrière dans l’hôtellerie et a depuis mené des missions de responsabilité et de gestion au sein de grands groupes hôteliers au Maroc. Elle occupe actuellement le poste de directrice générale de l’hôtel Marina Smir à Tétouan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *