RMA-Wataniya : 2005, l’année du leadership

RMA-Wataniya : 2005, l’année du leadership

La nouvelle configuration de la compagnie a été marquée par l’entrée du groupe des assurances du Crédit mutuel dans le tour de table d’actionnaires de RMA-Wataniya.
C’est donc sous le signe de la consolidation, de l’enthousiasme et de la réussite que RMA-Wataniya vient de rendre publics ses résultats de l’exercice 2005.
L’assureur met en avant des réalisations importantes et à forte valeur ajoutée qui lui ont permis d’asseoir la structure définitive de son organisation post-fusion sur des bases saines et viables. En dépit d’une concurrence exacerbée, le résultat bénéficiaire est en augmentation de 17%, le chiffre d’affaires en progression de 13,29%, alors que le marché n’a crû globalement que de 7,38%.
Toutefois, le marché marocain de l’assurance s’est caractérisé par une dynamique de réorganisation. C’est ainsi qu’au cours de l’année 2005, le processus d’adoption des textes d’application du code des assurances a été poursuivi. Cette phase est actuellement achevée par la publication d’un certain nombre de textes. La commission administration et organisation de la FMSAR a pour sa part examiné un projet de loi portant modification du code des assurances, notamment en ce qui concerne l’intégration des dispositions de l’accord de libre-échange conclu entre le Maroc et les USA dans la législation interne.
Le secteur revendique également la mise en place du nouveau système de bonus malus, le coefficient de réduction majoration (CRM), basé sur un fichier central de l’historique des assurés. Ce fichier est opérationnel et consultable par l’ensemble du réseau depuis juillet dernier.
La mobilisation des responsables de RMA-Wataniya et de la FMSAR a enfin permis de maintenir, jusqu’au 31 décembre 2007, la plupart des exonérations partielles des plus-values sur titres de participation que le projet de loi de Finances 2006 se proposait de supprimer.
Tenue à l’exemplarité, RMA-Wataniya a concentré ses efforts lors de l’exercice 2005 sur la liquidation de certains dysfonctionnements et sur le maintien d’une dynamique de progrès à travers les chantiers et programmes initiés à divers niveaux de son activité. En matière de développement commercial et marketing, adaptation et innovation ont été les maîtres-mots. L’assainissement du réseau de distribution s’est fait par la sélection rigoureuse de nouveaux intermédiaires et par la mise en œuvre de protocoles de liquidation des arriérés de primes.
Pour ce qui est de la reconfiguration et du redéploiement du système d’information, l’objectif a été la consolidation des acquis de la fusion et la prise en charge des projets de développement complémentaires.
Sur le terrain, les ressources humaines de la compagnie ont bénéficié de nouveaux programmes de formation, d’une action d’harmonisation des salaires et d’une politique sociale motivante.
En 2005, le développement commercial a été axé principalement sur l’automobile, le redimensionnement des réseaux et la bancassurance. En assurance automobile, le produit Hifad, confirmé dans sa fonction de produit d’appel, a vu sa gamme de garanties et de services s’élargir, particulièrement l’assurance. Le réseau de distribution a fait l’objet d’une campagne d’assainissement et de redimensionnement, afin de lui permettre de se conformer aux prescriptions des objectifs stratégiques. Les bureaux directs de Casablanca ont été regroupés dans les locaux du siège en agence modèle.
Conjointement avec BANK BMCE, une double action de promotion et de challenges a été lancée en faveur des plans d’épargne retraite BMCE Horizon et d’épargne éducation BMCE évolution. Le développement des synergies de groupes a été concrétisé par la mise en œuvre du projet Convergence, dont l’objectif est l’optimisation des processus commerciaux et de gestion organisés autour du client.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *