Safi : lancement de la plus grande station thermique au Maroc

Safi : lancement de la plus grande station thermique au Maroc

Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a présidé, mercredi 17 septembre à Rabat, la cérémonie de signature des contrats pour le financement du projet de la centrale thermique de Safi pour un coût global de 2,6 milliards dollars (environ 23 milliards de dirhams).



Cette centrale, la plus grande au Maroc, assurera une production annuelle couvrant environ 25 % de la demande nationale en électricité d'ici 2018, pour une puissance globale d'environ 1.386 MW. Selon un communiqué de la primature, ce projet sera financé par un groupement de banques nationales et internationales du Japon, de France et de Grande-Bretagne.

La Banque japonaise financera le projet à hauteur de 900 millions de dollars alors que les banques internationales soutenues par le Japon contribueront à hauteur de 485 millions de dollars, ajoute la même source.



La centrale sera également financée par les banques nationales (500 millions de dollars), la Banque islamique pour le développement (69 millions de dollars), des banques internationales (100 millions de dollars) et d'autres investisseurs (535 millions de dollars).

La construction et l'exploitation de la centrale seront assurés par la société marocaine Safi Energy Compagny (SAFIEC), détenue par le consortium Nareva Holding (Maroc), GDF Suez (France) et Mitsui&Co (Japon), retenu à l'issue d'un processus d'appel d'offres international.


La centrale, qui sera finalisée au courant du première semestre de 2018, aura un impact positif au niveau national et local en termes d'alimentation en électricité, de transfert de technologie et de création d'emplois. En effet, ce projet permettra la création de 400 emplois directs et 700 indirects pendant la phase d'exploitation et 3.200 emplois durant la phase de réalisation.

 Les documents des contrats d'investissement ont été signés par les directeurs généraux de l'ONEE et de SAFIEC, des responsables de banques nationales et internationales et les représentants des compagnies participant au projet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *