Saison agricole : l’année serait bonne

Le début de la saison agricole 2003-2004 a été marqué par des pluies bénéfiques qui ont concerné, à des degrés divers, les différentes régions du Royaume, ce qui permettrait le bon démarrage de la prochaine campagne agricole. Le cumul pluviométrique enregistré jusqu’au 17 novembre 2003 a atteint 103 millimètres contre 74 en année normale, faisant passer le taux de remplissage des barrages à 53,6% le 19 novembre 2003 contre 50% à la même période de l’année précédente. Selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et du Développement rural portant sur l’état d’avancement de la campagne agricole 2003-2004, la superficie totale travaillée a atteint, au 14 novembre 2003, 2,7 millions d’hectares. Celle réservée aux céréales est de 2,2 millions d’hectares, en hausse de 22% par rapport à la campagne précédente. En liaison avec les bonnes performances de la campagne céréalière 2002-2003, les importations des céréales réalisées entre le 1er juin 2003 et le 30 septembre 2003 ont atteint 7,9 millions de quintaux, en baisse de 42% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Cette situation a permis d’éviter les effets sur les agrégats macro-économiques des charges générées par l’augmentation des cours mondiaux des céréales provoquée par la baisse de la production mondiale et les restrictions sur les exportations des céréales imposées par l’Union européenne. Il y a lieu de signaler que les droits de douane sur les importations de blé tendre ont été réduits de 135% à 90%, suite à ce renchérissement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *