Salafin : La rentabilité se maintient au premier semestre

Salafin : La rentabilité se maintient au premier semestre

Le produit net bancaire en amélioration de 1,3%

Salafin dévoile ses chiffres au titre des six premiers mois de l’année. Le semestre a en effet été marqué par un maintien de rentabilité. La rentabilité financière des fonds propres de la période est maintenue avec un niveau de rendement (ROE) à 23,9%. L’entreprise observe au premier semestre une progression des encours moyens des crédits.

Salafin évoque dans ce sens un montant de l’ordre de 2,53 milliards de dirhams, en hausse de 3,9% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette hausse s’explique par la croissance à la fois des encours moyens des opérations de crédit et des opérations de location avec option d’achat.

On note dans ce sens des progressions respectives de l’ordre de 2,7 et 5,8%. Salafin qui vient de publier ses résultats financiers semestriels sur le site de la Bourse de Casablanca a vu son produit net bancaire évoluer et ce en dépit de la forte pression sur les taux de vente. Le produit net bancaire s’est établi au titre des six premiers mois de l’année à 187,7 millions de dirhams, soit une progression de 1,3% par rapport au même semestre de l’année précédente. «La marge d’intérêt sur opérations de crédit et le résultat des opérations de location avec option d’achat enregistrent une croissance de 2,3%, à 117,6 millions de dirhams, sous l’effet de la baisse (-11,2%) de la charge de financement à 24,2 millions de dirhams. La marge sur commissions affiche une baisse de 2 % (-1,4 million de dirhams), à 66,2 millions de dirhams», peut-on relever de Salafin.

A fin juin 2018, les charges générales d’exploitation se sont soldées à 53 millions de dirhams. Elles se sont inscrites en hausse de 5,9% par rapport à la même période de l’année précédente. Selon Salafin, cette progression tient compte des projets structurants lancés fin 2017, en l’occurrence le digital et le re-branding. De même, le ratio de coefficient d’exploitation est resté stable sur ladite période. Il s’est établi à 28,4%, soit l’un des taux les plus bas du secteur. En revanche, le résultat brut d’exploitation de Salafin a accusé un repli à fin juin. Il s’est élevé à 136 millions de dirhams, en repli de 1,6% par rapport à la même période de l’année passée. Le résultat net de Salafin a également reculé au premier semestre de l’année. On note dans ce sens une dépréciation de l’ordre de 3,5 % atteignant, ainsi, une valeur de 68,6 millions de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *