Salon international des mines et des carrières: La troisième édition pour bientôt

Salon international des mines et des carrières: La troisième  édition pour  bientôt

Le but étant de rassembler l’ensemble des acteurs du secteur autour d’une approche de partenariat africain public-privé. Au rendez-vous des investisseurs de toutes parts désirant exporter leur savoir-faire dans le continent.

«En effet, nous avons eu la confirmation d’un large parterre d’investisseurs qui souhaitent rencontrer les délégations africaines participantes à cette manifestation. Le Salon leur servira donc de plate-forme d’échange afin d’examiner les opportunités d’affaires entre les deux parties», explique dans ce sens Mohamed Moudarir, directeur du Salon, lors d’une conférence de presse tenue à cet égard mardi 11 novembre à Casablanca. Le choix de l’Afrique n’est pas fortuit. Les organisateurs du Salon international des mines et des carrières prennent part à la politique africaine du Maroc tendant à faire du Royaume le Hub du continent.

Ainsi, la tenue de cette troisième édition s’inscrit dans la continuité des efforts engagés, et ce en exposant au grand public l’expérience marocaine en la matière. Un savoir-faire couronné par une panoplie de nouveauté. A titre d’exemple : le projet de loi d’exploitation des carrières.

Ce dispositif, en cours d’examen, vient rompre avec la réglementation passée offrant à l’ensemble des opérateurs des outils conformes aux standards internationaux. «Le projet de loi vient renforcer le cadre juridique de la profession et apporte des nouveautés en termes de protection de l’environnement, d’exploitation, usage de matériaux et transparence», indique, pour sa part Abdelhadi Taimouri, chef de la division de la normalisation et de la réglementation techniques au ministère de l’équipement, du transport et de la logistique, partenaire de l’événement.

En marge du Salon, un espace sera dédié à l’exposition de matériels et services pour les mines et carrières réunissant ainsi une centaine de fournisseurs marocains et étrangers. De même, des trophées de mérite seront remis aux conférenciers les plus pertinents. Au programme également des visites des sites de carrières et mines afin de permettre aux participants de s’enquérir des potentialités du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *