Sedema Dragui remporte la concession de l’assainissement solide d’El Jadida

Après la ville de Fès, c’est au tour d’El Jadida de concéder la collecte de ses ordures ménagères et la gestion de son assainissement solide à un opérateur privé. Et c’est la société française Sedema Dragui qui en a remporté le marché en contrepartie d’une enveloppe globale de 15,53 millions de DH.
Selon un communiqué de la province d’El Jadida, «la concession du secteur de l’assainissement solide de la ville d’El Jadida s’imposait comme une solution appropriée pour faire face à l’accroissement démographique, l’extension rapide du périmètre urbain et à la grande affluence que connaît la ville durant la période estivale». La situation était telle qu’elle ne pouvait permettre un quelconque retard dans le traitement de la question.
Le conseil municipal d’El Jadida avait examiné le projet de la concession du secteur de l’assainissement lors de sa session d’octobre dernier et engagé la procédure administrative nécessaire à cet effet. Les propositions d’offres de trois sociétés ont été examinés le 25 janvier dernier.
Dans le cahier des charges, on peut lire que la concession est soumise à plusieurs conditions, notamment l’amélioration des prestations, la prise en considération de la situation sociale des ouvriers, l’organisation de campagnes de sensibilisation à la propreté, la couverture sociale et médicale des employés et leur formation, l’acquisition de nouveaux équipements. Aux termes de l’accord qui s’étale sur une période de sept ans, la société française se chargera de la gestion de la décharge durant deux ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *