Sefrou est déclarée «Ville sans bidonvilles»

Sefrou est déclarée «Ville sans bidonvilles»

Plus aucune baraque à Sefrou. La capitale de la cerise vient d’être déclarée «ville sans bidonvilles», avec la démolition, lundi dernier, de la dernière baraque. Sefrou démarre ainsi le nouvel An en offrant à l’ensemble de ses habitants des logements décents. Initiée par la société  d’aménagement Al-Omrane, cette opération d’éradication des bidonvilles dans cette petite ville s’inscrit dans le cadre de trois programmes pour un coût global de 48,11 millions de dirhams dont 11,13 millions de dirhams comme subvention de l’Etat. Ces trois programmes ont été baptisés «Arryad», «Moulay Ismail» et «Hab Lmlouk» lors du lancement de ce programme d’éradication des habitats insalubres dans cette ville. Selon les responsables de la société d’aménagement Al-Omrane, cette initiative entre dans le cadre du "contrat ville de Sefrou", signé en 2005 pour le recasement de 1.900 habitants occupant 9 bidonvilles.
«Le contrat ville de Sefrou est une opération qui s’appuie sur la responsabilisation des acteurs en matière d’identification des ménages cibles, de mobilisation du foncier, de mise en oeuvre et du financement des projets, d’accompagnement social des 345 familles bénéficiaires à Sefrou et de lutte contre la prolifération des bidonvilles», précise-t-on dans une information relayée par l’agence de presse MAP. À l’occasion de la démolition de la dernière baraque à Sefrou, une convention a été signée, lundi 31 décembre, entre le représentant du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace et le représentant de la commune urbaine de Sefrou portant sur l’aménagement des carrefours et des grands axes de cette ville connue pour la beauté de son paysage. À travers l’ensemble des villes du Royaume, Sefrou est devenue ainsi la neuvième ville à être déclarée «ville sans bidonvilles».
Au niveau national, le coût global du programme  «ville sans bidonvilles» est estimé à 25 milliards de dirhams dont 10 milliards de dirhams comme subvention de l’Etat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *