Selon un chercheur britannique : Le Maroc est un pays qui avance résolument sur la voie du progrès

«Le Maroc, grâce au programme de réformes tous azimuts qu’il mène sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, offre le modèle d’un pays qui avance résolument sur la voix du changement et du progrès», a déclaré mercredi le professeur Michael Willis, qui dirige la chaire Mohammed VI des études marocaines et méditerranéennes au sein du ST Antony’s College de l’Université britannique d’Oxford. «Contrairement à plusieurs pays de la région, le Maroc, fort de sa stabilité politique, a réalisé durant les dernières années d’importantes réalisations qui forcent l’admiration et qui méritent d’être mises en valeur», a dit le professeur Willis dans un entretien à MAP-Londres. Le modèle marocain de réformes, dans toutes ses dimensions politiques, économiques, culturelles et sociales, sera l’objet de débats approfondis à l’occasion d’une importante conférence que le Saint Antony’s College abritera la semaine prochaine avec la participation d’une pléiade de chercheurs et responsables marocains et britanniques. Cette conférence, affirme M. Willis, vient à point nommé pour faire la lumière sur «ce modèle réussi dans une conjoncture où la marche vers la démocratie a essuyé des revers dans plusieurs pays de la région», a poursuivi le professeur, soulignant que les efforts consentis par le Maroc en matière de réformes de son appareil économique, son arsenal juridique et son système politique sont reconnus mondialement. «Les importants projets mis en œuvre dans plusieurs régions du pays fournissent la preuve que ces défis sont pris au sérieux à tous les niveaux au Maroc», a souligné le professeur, se disant impressionné par l’élan donné par SM le Roi Mohammed VI en particulier aux efforts de développement socio-économique en milieu rural. ‘Initiative nationale pour le développement humain offre, dans ce sens, un exemple édifiant du souci permanent du Maroc de développer son potentiel humain, en tant que condition sine qua non pour tout décollage économique, a-t-il insisté. La conférence de la semaine prochaine, qui se tient sous le thème «Les réformes dans le monde arabe: la force, les limites et les perspectives des réformes au Maroc», sera l’occasion d’examiner en profondeur les réformes mises en oeuvre par le Maroc dans les domaines politique, économique, financier, social et éducationnel. Organisée par le Middle-East Center relevant du St Antony’s College en collaboration avec la Moroccan-British Society, la rencontre sera également l’occasion d’étudier l’expérience marocaine dans son contexte régional et international. Parmi les personnalités qui devront prendre part à cette conférence de deux jours figurent Khalid Alioua, président du directoire du Crédit Immobilier et Hôtelier, Noureddine Bensouda, directeur général des Impôts, Mostafa Terrab, directeur général de l’Office chérifien des phosphates, Abdelhay Moudden, professeur à l’Université Mohammed V de Rabat.

• Abdelghani Aouifia (MAP)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *