Services de l’Etat gérés de manière autonome : 2,19 milliards de dirhams de crédits ouverts

Services de l’Etat gérés de manière autonome : 2,19 milliards de dirhams de crédits ouverts

Dépenses d’exploitation au titre de l’année budgétaire 2017

Le montant des crédits ouverts pour l’année 2017 au titre des dépenses d’exploitation des services de l’Etat gérés de manière autonome (Segma) dépasse les 2,19 milliards de dirhams. Ce montant déterminé dans le cadre de la loi de Finances, parue dans le Bulletin officiel N°6577 du 17 Ramadan 1438, sera réparti entre les Segma rattachés à 22 départements.  Citons, entre autres, un crédit de 18 millions de dirhams ouvert pour l’exploitation du Royal Golf Dar Es Salam. De même, le total des dépenses d’exploitation des Segma rattachés au ministère de la justice est estimé à 900.000 dirhams consacrés au centre de publication et de documentation judiciaire de la Cour de cassation. Aussi, un crédit de 20 millions de dirhams sera ouvert au titre de l’année budgétaire 2017 à la direction des affaires consulaires et sociales. Le même montant est arrêté pour la division du pèlerinage relevant du ministère des affaires islamiques.  Les Segma dU ministère de l’intérieur totalisent pour l’année budgétaire 2017 des dépenses d’exploitation de l’ordre de 246 millions de dirhams dont 185 millions de dirhams pour la direction de la formation des cadres administratifs et techniques.

Les dépenses restantes sont réparties entre les Centres régionaux d’investissement des douze régions du Maroc. L’encours ouvert pour la division des stratégies de formation relevant du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique s’élève, quant à lui, à 5 millions de dirhams. De même, les crédits ouverts au titre des dépenses d’exploitation des Segma rattachés au ministère de la santé se chiffrent à 919,50 millions de dirhams, répartis entre différents Centres hospitaliers provinciaux et préfectoraux ainsi que l’école nationale de la santé publique, le Centre national de radioprotection, l’institut national d’hygiène et la Direction du médicament et de la pharmacie.  En outre, un crédit de 43 millions de dirhams est ouvert pour la Trésorerie générale du Royaume. Le crédit fixé pour l’administration des douanes et impôts indirects est, quant à lui, de 42 milliard, ce qui laisse porter les dépenses d’exploitation des Segma rattachés au ministère de l’économie et des finances à 85 millions de dirhams.

Les dépenses d’exploitation des Segma du ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale sont de l’ordre de 59,20 millions de dirhams au moment où celles du Secrétariat général du gouvernement sont fixées à 20 millions de dirhams. On relève également un crédit de l’ordre de 210,50 millions de dirhams ouvert au titre de l’année budgétaire 2017 au profit des Segma rattachés au ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau. Dans le même sens, un encours de 77,77 millions de dirhams est fixé au titre des dépenses d’exploitation des Segma du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et des forêts. A noter que le montant des crédits de paiement et des crédits d’engagement ouverts au titre des dépenses d’investissement des services de l’Etat géré de manière autonome est fixé à 909,26 millions de dirhams dont 745,260 millions de dirhams en crédits de paiement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *