Services marchands non financiers et commerce de gros: Une conjoncture favorable au 3ème trimestre

Services marchands non financiers et commerce de gros: Une conjoncture favorable au 3ème trimestre

Des anticipations positives pour les opérateurs des services marchands non financiers et commerçants de gros. Les chefs d’entreprises des deux secteurs s’attendent au quatrième trimestre 2015 à un renforcement de leurs activités. C’est ce qu’a souligné la majorité des professionnels interrogés par le Haut-Commissariat au plan dans le cadre de son enquête de conjoncture au troisième trimestre 2015.

Que cela soit pour les services marchands non financiers ou le commerce de gros, plus de la moitié des patrons a fait part de son optimisme.
En ce qui concerne les services marchands non financiers, 41 % des professionnels ciblés par l’enquête du HCP ont souligné que l’augmentation anticipée concernerait les branches du «transport aérien», des «activités d’architecture et d’ingénierie» ainsi que de la «restauration». L’emploi dans ce secteur connaîtrait également une amélioration. En effet, 51% des patrons prévoient une hausse de leurs effectifs durant le dernier trimestre de l’année. En parallèle, les commerçants de gros tablent sur une stagnation de leurs effectifs. Toutefois, ils restent optimistes quant à l’évolution du volume global de leurs ventes. Il connaîtrait au titre des trois derniers mois de 2015 une amélioration, notamment dans le «commerce de gros d’autres équipements industriels » et « autres commerces de gros spécialisés ». Les grossistes tablent par ailleurs sur une stabilité aussi bien pour les commandes à passer au 4ème trimestre que pour les prix de vente.

L’optimisme manifesté par les chefs d’entreprises des deux secteurs découle de la bonne tenue du troisième trimestre. Les appréciations des patrons démontrent une progression de l’activité globale du secteur des services marchands non financiers. Selon les 35 % des chefs d’entreprises ayant confirmé cette tendance, la hausse de l’activité aurait été principalement le fait de l’amélioration de l’activité au niveau des branches de « Transport terrestre et transport par conduite » et des « Télécommunications ». «La hausse de l’activité globale des services marchands non financiers aurait été en ligne avec son évolution au niveau de l’extérieur et à celle de la demande», explique le HCP dans sa note de conjoncture. Les carnets de commandes du secteur ont été, en revanche, jugés d’un niveau normal.

De même, le taux d’utilisation de la capacité des prestations des services marchands non financiers se serait, selon le HCP, établi à 81 % au troisième trimestre.

Du côté des grossistes, les ventes sur le marché local se sont consolidées à fin septembre. Une amélioration tirée par la hausse des ventes dans les sous-branches d’activités du «Commerce de gros d’autres équipements industriels» et des «autres commerce de gros spécialisés».

En outre, 76 % des commerçants de gros ont estimé que leurs stocks se seraient situés à un niveau normal. Il en est de même pour les prix de ventes qui ont connu à fin septembre une stabilité relevée particulièrement dans les sous- branches du «Commerce de gros de produits alimentaires et de boissons» et des «autres commerces de gros spécialisés».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *