SIAM : Une 12ème édition sous le signe de la durabilité

SIAM : Une 12ème édition sous le signe de la durabilité

Agrobusiness, chaînes de valeur agricoles durables, gestion durable des ressources hydriques…..

Le SIAM se pare, cette année, du «digital». Ainsi, de nombreuses installations numériques vont être mises à la disposition des participants pour leur faciliter les échanges ainsi que la visite des différents pavillons du Salon.

Fidèle à son rendez-vous, la grand-messe de l’agriculture au Maroc ouvre ses portes aujourd’hui, mardi 18 avril, dans la capitale ismaélienne.  Le Salon international de l’agriculture au Maroc, qui souffle cette année sa douzième bougie,  ne cesse de gagner en maturité, et s’inscrit en tant qu’événement incontournable des agriculteurs du Maroc et du monde entier. La manifestation se tient cette année dans la même lignée que les éditions précédentes. Le  succès est garanti d’avance. De même, des échanges fructueux seront à l’ordre du Salon. La douzième édition du SIAM s’articulera cette année autour de la durabilité de toute la chaîne de valeur agricole. La thématique choisie pour cette édition n’est tout autre que «Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables». Cette corrélation sera discutée par l’ensemble des opérateurs. L’ambition étant de concilier économie, sécurité alimentaire et durabilité des systèmes agricoles. Les discussions interviennent au moment où le modèle de l’agriculture familiale observe de grandes mutations. Une transition qui se fait au profit de la promotion de l’agrobusiness et de l’intégration de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur agroalimentaire, et ce selon une démarche inclusive.  Par ailleurs, le SIAM portera cette année les couleurs de l’Italie. La péninsule est ainsi le pays d’honneur  de cette manifestation qui se poursuivra jusqu’au 23 avril. Il sera représenté par une soixantaine d’opérateurs qui viendront prospecter d’éventuels partenariats avec leurs homologues marocains. Cette participation sera couronnée par l’inauguration d’un centre technologique italo-marocain pour la transformation des viandes rouges à Meknès. Sur le plan logistique, les organisateurs ont aménagé de nouveaux espaces pour accueillir 1 million de visiteurs attendus ainsi que les 930 exposants nationaux et 300 participants étrangers.

Le SIAM se pare, cette année, du «digital». Ainsi, de nombreuses installations numériques vont être mises à la disposition des participants pour leur faciliter les échanges ainsi que la visite des différents pavillons du Salon. L’un des temps forts ayant marqué le démarrage de cette manifestation est la tenue des 9ème Assises de l’agriculture. Cet conclave, tenu en prélude du Salon, a connu la participation d’une quinzaine de ministres de l’agriculture. Cette rencontre s’est articulée autour de la gestion durable des ressources hydriques qui constituent un enjeu planétaire en matière de sécurité alimentaire. Les prévisions des Nations Unies portent sur une demande mondiale d’eau dans l’agriculture en hausse de 20% à l’horizon 2050 au moment où 70% de l’eau douce utilisée dans le monde sert de nos jours à la production de produits agricoles. Les Assises ont été tenues dans la perspective de mobiliser les opérateurs agricoles, décideurs et l’opinion publique autour de l’impératif d’une gestion hydrique efficiente et respectueuse des impératifs environnementaux. La douzième édition du SIAM abritera également cette année la 4ème édition du Grand Prix national de la presse agricole et rurale. Nombreux sont les journalistes ayant déposé leurs candidatures à cette compétition qui tend à récompenser les efforts des femmes et des hommes de la presse nationale pour le rôle joué dans l’information autour des secteurs de l’agriculture et du développement rural du Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *