Side-event : Le secteur privé très sollicité

Side-event : Le secteur privé très sollicité

Initiative mondiale pour le financement de l’adaptation

En marge de la 71ème assemblée générale des Nations Unies, Hakima El Haité a annoncé, lors d’un side-event à New York, le lancement d’une initiative mondiale pour l’investissement dans l’adaptation face au changement climatique. Aux côtés de l’envoyée spéciale pour la mobilisation de la COP22 et championne de haut niveau du Maroc pour le climat, Laurence Tubiana, championne de haut niveau de la France pour le climat, contribue au lancement de cette initiative dont les objectifs sont multiples.

D’où l’intérêt de ce side-event. «L’accès à la finance climat et la mise en place de mécanismes innovants pour faciliter les financements, à l’image de l’initiative lancée par les deux championnes ont ainsi été érigés au rang de priorités pour les négociations à la COP22», précisent les initiateurs en mettant l’accent sur le rôle du privé. «L’implication du secteur privé dans le financement d’initiatives orientées vers l’adaptation et l’atténuation face au changement climatique est appelée à se renforcer», insiste la même source en proposant des solutions.

«Afin de faciliter la disponibilité de financement pour l’adaptation, les deux championnes mettent en place une coalition mondiale réunissant des investisseurs, des entrepreneurs, des fondations, des organisations philanthropiques et des acteurs du secteur privé», enchaînent les initiateurs confiants en cette démarche. «Cette coalition permettra d’identifier les meilleures pratiques à mettre en place pour développer le financement de projets d’adaptation bancables au profit des populations les plus vulnérables», ajoutent-ils en se projetant dans l’avenir.

Ainsi, ces parties prenantes seront, dans les prochaines semaines, amenées à travailler étroitement pour présenter prochainement les modalités d’application de cette initiative. Pour rappel, les 12 et 13 novembre, pendant la COP22 à Marrakech, les parties se réuniront lors du Sommet mondial d’action sur la finance climatique. «L’objectif étant de présenter une finance climat innovante qui permettra d’accompagner l’implémentation de l’Accord de Paris», poursuit la même source qui rappelle que le side-event s’inscrit dans la feuille de route de la présidence marocaine de la COP22 pour faire du rendez-vous de Marrakech une COP de l’action.   

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *