Sidi Ifni : 8ème Forum régional pour encourager l’agriculture durable dans les provinces du Sud

Sidi Ifni : 8ème Forum régional pour encourager l’agriculture durable dans les provinces du Sud

Dans le cadre de la 4ème édition du Moussem de cactus Aknari 

L’agroécologie, dans son approche systémique, met en valeur les moyens de bien vivre autrement, produire autrement et nourrir autrement tout en préservant le patrimoine naturel de notre planète.

La ville de Sidi Ifni a abrité samedi dernier le 8ème Forum régional agriculture durable pour les trois régions du sud marocain, qui a réuni une pléiade des experts et professionnels. Dans le cadre de la 4ème édition du Moussem de cactus Aknari qui s’est tenu du 11 au 13 août à Sidi Ifni, le Réseau des initiatives agroécologiques au Maroc (RIAM) a organisé en partenariat avec l’Association Ifni Initiatives et l’Association Aicha pour le développement de proximité et l’environnement ainsi qu’avec le soutien de la province de Sidi Ifni, les conseils élus, la 8ème édition du Forum régional d’agriculture durable consacré cette fois aux provinces du Sud du Royaume, Guelmim-Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued-Eddahab, et qui a offert une occasion de partager les expériences innovantes au Maroc. Pour les organisateurs, le choix du thème n’est pas fortuit.
En effet, l’agriculture durable de proximité s’inscrit dans une démarche d’éco-développement territorial prenant en compte l’engagement de tous en matière de production agricole rurale, périurbaine et urbaine, d’économie d’eau, d’énergies renouvelables, de commercialisation et de certification en circuits courts, de transport, d’éco-construction, d’activités complémentaire comme l’écotourisme, sans oublier la juste rémunération des agriculteurs et de leurs travailleurs.

Et d’ajouter que l’agroécologie, dans son approche systémique, met en valeur les moyens de bien vivre autrement, produire autrement et nourrir autrement tout en préservant le patrimoine naturel de notre planète. Elle offre ainsi des clefs d’adaptation aux changements climatiques actuels et des solutions réponses pour atteindre en 2030 les 17 objectifs des Nations Unies pour le développement durable. Les travaux du Forum se sont articulés autour de 4 thématiques d’ateliers : «La production en agroécologie comme solution aux zones oasiennes et désertiques», «Commercialisation, valorisation et certification, notamment le cactus», «L’agriculture durable et la question de l’eau» et «éco ou agrotourisme».

Le Forum a été clôturé par une série de recommandations qui ont porté notamment sur l’amélioration des infrastructures et la logistique, la mise en lien des producteurs et consommateurs ou clients tant à l’export qu’au marché intérieur, l’appui de tous les axes de la valorisation «design – packaging – marketing – communication», ainsi que l’implication des médias dans l’axe santé et produits du terroir.
Le RIAM achève par ce dernier Forum sa caravane itinérante à travers le pays où elle a organisé plusieurs forums d’agriculture durable entre février 2016 et août 2017. Et ce pour préparer les Assises nationales de l’agriculture durable au Maroc en 2018, événement de dimension nationale, mettant en exergue le mouvement de transition vers l’agriculture durable au Maroc.

Festival d’Aknari de Sidi Ifni : L’ONCA débat du développement de la filière cactus 

Tombée de rideau sur le festival d’Aknari de Sidi Ifni. Cette manifestation qui s’est déroulée du 11 au 13 août a réussi à rassembler l’ensemble des opérateurs agricoles, petits et grands, autour du développement de la filière cactus. L’Office national du conseil agricole n’a pas manqué à l’appel. L’ONCA a articulé sa participation autour du conseil et de l’accompagnement des agriculteurc et des professionnels du secteur. L’Office a mis en place un espace d’animation dédié au conseil agricole . Cet espace a abrité des actions d’information, de sensibilisation et d’encadrement au profit des agriculteurs visiteurs du festival.
L’animation technique a été assurée par les conseillers agricoles de la Direction régionale du conseil agricole de Guelmim-Oued Noun. Elle a porté sur les nouveautés de la loi 112-12 sur les coopératives, l’itinéraire technique de cactus en conformité avec l’indication géographique protégée (IGP) Cactus d’Ait Baamrane et les standards de l’agriculture biologique relatifs au cactus. Les conseillers de l’ONCA ont par ailleurs mis l’accent sur l’intérêt de l’unité de valorisation de cactus (PII) pour le développement de la filière à Sidi Ifni ainsi que de la lutte préventive contre la cochenille du cactus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *