Siemens : Le mariage du fixe et du mobile

Siemens fusionne le fixe est le mobile, deux activités qui, jusqu’au 1er octobre, avaient des divisions à part au sein de l’organigramme du géant mondial. La fusion des anciennes unités de communication fixe et mobile, IC Networks et IC Mobile, a débouché sur la création de Siemens Communications qui se positionne comme l’un des plus grands fournisseurs télécoms au monde. Cette fusion s’explique par l’intérêt que porte Siemens au fixe, qui a encore de beaux jours devant lui. Mais il a également pour objectif de permettre à l’entreprise de s’adapter aux besoins du marché et d’accompagner le développement des nouvelles technologies.
Mais aussi le contrôle des coûts pour une rentabilité durable dans un marché complexe et très compétitif où de nouveaux entrants sont en lice. En terme de vente, Siemens Communications se positionne juste après Nokia. Avec cette nouvelle division, Siemens devient désormais le seul fournisseur du marché capable d’offrir à sa clientèle porte-feuille complet, depuis les appareils destinés aux utilisateurs jusqu’aux infrastructures de réseaux complexes pour les entreprises et les opérateurs de téléphonie, aussi bien fixe que mobile, ainsi que les services correspondants. « Siemens Communications poursuit deux objectifs stratégiques clairs. Tout d’abord, nous entendons étendre nos activités actuelles dans le domaine des solutions complètes (end-to-end), depuis les réseaux de base jusqu’aux appareils.
Ensuite, nous conforterons notre position de pionnier en matière de solution de convergence pour les réseaux fixes et mobiles, privés et publics ainsi qu’en appareils multifonctions. A cet égard, nous disposons déjà d’une avance considérable en termes d’innovations », explique Lothar Pauly, du management international de Siemens. Siemens Communications est également le leader mondial des innovations en technologies convergentes, produits et services pour réseaux sans fil, fixe et d’entreprise.
Employant près de 60.000 personnes, la nouvelle entité, présente actuellement dans 160 pays et dont le chiffre d’affaires en 2003 a été de l’ordre de 17 milliards d’euros, regroupe trois secteurs d’activités : Carrier Network, Entreprise Networks et Devices.
Le premier segment fournit aux opérateurs de réseaux fixes et mobiles l’ensemble de l’infrastructure, les applications ainsi que les solutions clés en main (y compris à haut débit). Le second segment fournit pour sa part aux entreprises des systèmes et des applications de communication en temps réel ainsi que des solutions de sécurité notamment. Le troisième segment développe des appareils multifonctions pour réseaux fixes et mobiles et accès sans fil.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *