SIM anonymes au Maroc: Un an de grâce

SIM anonymes au Maroc: Un an de grâce

L’ANRT dresse son bilan. Le régulateur national des télécommunications vient, en effet, de publier les derniers chiffres du secteur. Le parc des abonnés mobiles a ainsi atteint 42,4 millions d’abonnés mobiles et celui du fixe 2,9 millions d’abonnés, soit un parc total à la fin de l’année dernière de 45,3 millions d’abonnés.

Quant à Internet, l’ANRT estime le nombre d’abonnés Internet à pratiquement 6 millions d’abonnés (5,77 millions) avec un taux de pénétration de 17,6%, affichant ainsi une croissance de 46% par rapport à 2012. «Le segment de l’Internet profite de la dynamique que connaît le parc 3G. Ce dernier représente désormais 85,61% du parc global à la fin de l’année dernière», expliquent les responsables.

Mais en dépit d’une forte croissance du parc des abonnés que ce soit pour la téléphonie ou pour Internet, le chiffre d’affaires a poursuivi son trend baissier. «Le chiffre d’affaires est estimé à 32,7 milliards DH à fin 2013, en baisse de 8% par rapport à 2012 et de 11,3% par rapport à 2011.

Cette baisse est due principalement aux baisses des prix  sous l’effet de la dynamique concurrentielle que connaît le segment mobile et Internet 3G», précise l’ANRT. Ces baisses des prix des communications et des tarifs de connexion au Web ont entraîné bien évidemment une hausse des usages.

Dans les détails, l’usage moyen du mobile a bondi de 90% par abonné mobile. Autrement, chaque Marocain parle environ 83 minutes par mois, soit pratiquement le double par rapport à 2008 où les communications mensuelles ne dépassaient guère les 43 minutes.

Mais la hausse des usages et du taux de pénétration ne sont pas sans souci pour l’instance de régulation qui voit d’un mauvais œil la prolifération des cartes SIM non identifiées. L’ANRT avait déjà fixé la date du 1er avril pour l’interdiction de la vente sur le marché des cartes SIM prépayées et pré-activées pour tous les opérateurs.

«L’activation de toute carte SIM prépayée acquise à partir de cette date ne sera effectuée que si l’opérateur dispose du dossier complet d’identification du titulaire de la carte», annonce l’agence nationale. Qu’en est-il alors des cartes non identifiées déjà utilisées et dont le nombre n’est pas encore connu ? Il semble que la fin des cartes SIM non identifiées n’est pas pour demain.

«Pour ce qui est de la régularisation de la situation de ces abonnés, l’ANRT accorde aux opérateurs un délai d’une année à partir du 1er avril 2014, pour procéder, d’une part, à l’identification complète et totale de leurs abonnés mobiles, et d’autre part, à la fiabilisation de leurs bases de données.

Passé ce délai, les abonnés non identifiés pourraient se voir restreindre l’accès à leurs services mobiles», informe l’ANRT. Cette dernière annonce le lancement d’une campagne de communication visant à sensibiliser les clients non identifiés entrer en contact avec leurs opérateurs en vue de procéder aux démarches nécessaires d’identification auprès de leurs opérateurs.

L’ANRT a déjà annoncé que l’arrivée de la 4G sur la marché national ne sera effective qu’à partir de 2015. Pour le moment, le régulateur national des télécommunications annonce que ses services s’activent pour lancer les appels à concurrence. «Suite à l’accord donné par le chef de gouvernement lors du dernier conseil d’administration de l’ANRT tenu le 14 mars 2014, l’Agence procédera aux préparatifs nécessaires pour le lancement dans les meilleurs délais d’un appel à concurrence en vue de l’attribution de licences mobiles de 4ème génération au Maroc», annoncent les responsables.

Par ailleurs, l’ANRT a précisé que ce processus sera entamé par la réunion de la commission administrative chargée d’approuver le projet de cahier des charges préparé par l’ANRT suite à l’étude menée à cet effet. Une fois validé, ce projet de cahier des charges servira au lancement de l’appel ouvert à concurrence. Un délai sera accordé aux sociétés qui souhaitent y prendre part, pour préparer leurs offres et les remettre à l’ANRT.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *