Sistep : Une 11ème édition réussie

Sistep : Une 11ème édition réussie

Partenariat, échange et exposition

Après cinq ans d’absence, le Salon international de la sous-traitance, d’approvisionnement et de partenariat (Sistep) marque son retour en force. La manifestation qui s’est tenue du 12 au 15 avril à Casablanca a connu une forte adhésion des professionnels. Cette 11ème édition a été par ailleurs marquée par le renforcement des synergies entre l’ensemble des parties prenantes du secteur et des partenaires internationaux. En témoigne la convention signée entre la Fédération des industries, métallurgiques et électromécaniques (FIMME) et Arts et Métiers ParisTech, grande école française d’ingénieurs, donnant ainsi le coup d’envoi à une large coopération entre les deux entités. Ce protocole d’accord est destiné au développement de la formation dans les domaines métallurgique, mécanique et électromécanique. La FIMME et Arts et Métiers ParisTech s’engagent dans ce sens à mettre en avant leur volonté de travailler conjointement pour développer la formation des techniciens et des cadres dans les domaines métallurgique, mécanique et électromécanique. Cet accord prévoit également l’étude de la création d’un centre commun de formation professionnelle.

Du côté d’Arts et Métiers ParisTech, ce partenariat est considéré comme étant la première réalisation concrète de la volonté d’investissement au Maroc. L’école française indique dans ce sens que cette initiative, moteur dynamique pour la croissance industrielle, contribuera à l’émergence d’une société industrielle telle que préconisée par le Conseil économique, social et environnemental dans son rapport portant sur le changement de paradigme pour une industrie dynamique au service d’un développement soutenu, inclusif et durable». Dans cette optique, Arts et Métiers implantera son 9ème campus dans l’éco-cité Zenata. Construit autour d’une plate-forme technologique innovante, ce campus ambitionne d’accompagner le Plan d’accélération industrielle marocain dans le cadre de la coopération Maroc-France et ce dans une optique de développement économique du continent africain. Rappelons que le Sistep a articulé ses travaux autour du rôle de l’industrie comme vecteur du développement en Afrique. L’ouverture de cet événement a connu la participation de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, de l’Investissement, du commerce et de l’économie numérique.

Le ministre a saisi cette occasion pour dresser un panorama de l’industrie métallurgique, mécanique et électromécanique. Le secteur  a connu, selon le ministre, de nombreuses difficultés au cours des dernières années aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. Face à cette conjoncture, le Maroc a affiché une grande résilience surmontant avec succès ce cap.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *