Situation financière et niveau de vie: Le moral des ménages au beau fixe

Situation financière et niveau de vie: Le moral des ménages au beau fixe

Les ménages sont de plus en plus confiants. C’est ce qui ressort de l’enquête de conjoncture que mène régulièrement le Haut-Commissariat au Plan (HCP) auprès des ménages. L’indice de confiance des ménages maintient à fin juin sa tendance haussière, grimpant ainsi de 2,1 points par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente.

Les ménages sujets à l’enquête ont attesté d’une amélioration de leur niveau de vie. L’opinion relative à l’évolution passée a atteint au deuxième trimestre son plus haut niveau depuis près de sept ans. Les perceptions restent également positives quant à l’évolution future du niveau de vie des ménages. Le HCP relève dans ce sens une amélioration de 5,8 points par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Les ménages ont, par ailleurs, dévoilé une amélioration de leur revenu au deuxième trimestre de l’année. Les perceptions relatives à l’évolution passée de leur situation financière personnelle se sont améliorées de 3,1 points comparé au même trimestre de l’année précédente. De même, le solde de l’indicateur, relatif à la situation financière actuelle des ménages, s’est inscrit en hausse de 1,7 point par rapport à la même période de l’année précédente. L’enquête du Haut-Commissariat au plan indique également que 57,8 % des ménages considèrent que leurs revenus couvrent leurs dépenses. En parallèle, 35,1% des ménages interviewés s’endettent ou puisent dans leurs épargnes. Seuls 7,1 % des ménages arrivent à mettre une somme d’argent de côté. Malgré cela, les ménages sont moins pessimistes quant à leur capacité future d’épargner. 16,3% des familles ayant répondu à l’enquête estiment pouvoir épargner au cours des 12 prochains mois. Ainsi, le solde correspondant à la capacité d’épargne des ménages a évolué de 2,8% par rapport au deuxième trimestre 2014.

Quant aux perspectives d’évolution des prix des produits alimentaires, les ménages s’attendent à une hausse moins prononcée. Ceci a été confirmé par 77 % des ménages. Se référant à l’enquête du HCP, 21,6% des familles interrogées prévoient une stagnation des prix des produits alimentaires au moment où 1,4 % des familles anticipent une baisse.

Notons que les ménages ont été presque unanimes sur la hausse des prix des produits alimentaires durant les 12 derniers mois. 86,1% d’entre eux ont confirmé cette tendance au moment où 13,1% ont soulevé une stagnation. A cet égard, le solde de cet indicateur s’est amélioré de 1,2% par rapport à la même période de l’année dernière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *