SM le Roi lance le plan de développement du Grand Casablanca (2015-2020)

SM le Roi lance le plan de développement du Grand Casablanca (2015-2020)

Le nouveau plan tend à consolider le positionnement économique de la région pour en faire un véritable hub financier international, à améliorer le cadre de vie de ses habitants, et à préserver son environnement et son identité.

Après les villes de Marrakech, Tanger, Salé, Rabat, et Tétouan, c'est au tour de la région du Grand Casablanca de se doter d'un programme de développement intégré, équilibré et inclusif, élaboré selon une démarche participative impliquant différents acteurs de la région.

 Ce plan ambitieux s'articule autour de quatre axes stratégiques.

Le premier, qui a trait à l'amélioration des conditions de vie des habitants (2,6 milliards de DH), accorde un intérêt particulier aux catégories sociales en situation de précarité et aux personnes à besoins spécifiques, en complémentarité avec les programmes de l'INDH.

Ce premier axe porte notamment sur le renforcement des centres et structures de proximité, l'accompagnement du secteur non-formel, la généralisation de l'enseignement primaire, la réhabilitation des établissements de santé, la création d'un centre de gestion des interventions d'urgence et des opérations de secours, la protection de l'environnement, l'amélioration des conditions d'habitat et la généralisation de la couverture des réseaux d'eau potable, d'électricité et d'assainissement.



Le second axe porte sur le renforcement de la mobilité au niveau de la région (27 milliards DH) à travers l'extension de la ligne du Tramway, le développement du parc d'autobus, l'aménagement des routes urbaines, provinciales et des autoroutes, et la réalisation d'ouvrages d'art et de tunnels.

Le troisième axe a pour objectif la promotion de l'attractivité économique de la région à travers la restructuration des zones industrielles actuelles, l'aménagement de nouvelles zones industrielles, de services et de logistique, et l'amélioration du climat d'affaire. Il sera financé dans le cadre d'un partenariat entre le secteur privé et public.



Quant au quatrième axe (2 milliards DH), il vise la consécration de la place de la région en tant que destination nationale et internationale de commerce et de loisirs, et de zone d'accueil des grandes manifestations. Il est prévu dans ce cadre la construction d'un grand théâtre, d'un village de sport, la mise à niveau du Complexe Mohammed V et de l'espace "La Casablancaise", la réhabilitation du littoral, de la forêt Merchich et du Zoo d'Ain Sbaâ.



Par ailleurs, un plan d'action prioritaire est mis en œuvre au cours de l'année 2014 pour une enveloppe globale de 2,8 milliards DH.
 A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a présidé la cérémonie de signature de dix conventions relatives à la mise en œuvre du plan de développement de la région du Grand Casablanca (2015-2020). Ces conventions totalisent une enveloppe budgétaire de 33,6 milliards de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *