SM le Roi prend connaissance de l’état d’avancement de projets structurants à Oujda

SM le Roi prend connaissance  de l’état d’avancement de projets structurants à Oujda

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a visité, lundi 10 mai, le siège du Centre régional d’investissement (CRI) de la région de l’Oriental, où le Souverain a pris connaissance du bilan d’activités de cet établissement au titre de la période allant de janvier 2003 à décembre 2009, ainsi que de l’état d’avancement de projets structurants dans la région. A cette occasion, le directeur du Centre, Driss Moulay Rchid, a présenté devant le Souverain un exposé dans lequel il a souligné que le CRI de l’Oriental, considéré désormais comme un catalyseur important de la dynamique de développement enclenchée au niveau de la région, a délivré depuis sa création 3.522 certificats négatifs et accompagné la création de plus de 1.143 entreprises, dont 70% sous forme de Société à responsabilité limitée (SARL) et 8% sous forme de société anonyme (SA). Les unités créées opèrent dans les secteurs des services (37,7%), du commerce (36,5%), du bâtiment et travaux publics (22,8%). Le directeur du CRI de l’Oriental a, en outre, indiqué qu’en termes d’investissement, la région a drainé entre 2003 et 2009 plus de 46,8 milliards de DH, notant que la réalisation de ces investissements permettra à terme de générer plus de 65.200 emplois directs. Le tourisme arrive en tête des secteurs économiques ayant drainé le plus d’investissements (67%), suivi du secteur du bâtiment et travaux publics (16,14%) et de celui des industries de transformation (8,34%). Le reste étant réparti entre les services, le commerce, l’énergie, les mines et l’artisanat (8,52%). Il est à noter que 60% des investisseurs sont de nationalité marocaine (28,560 milliards DH), alors que 34% sont d’origine espagnole (15,555 milliards DH). Le reste des investissements provient principalement d’Angleterre (1,227 milliard DH), d’Italie (724 millions DH) et de France (659 millions DH). Le directeur du CRI de l’Oriental a présenté par la même occasion devant SM le Roi, que Dieu L’assiste, l’état d’avancement des projets structurants inscrits dans le cadre de la stratégie de développement de la région, en phase avec les plans sectoriels nationaux de développement : La nouvelle station touristique de Saïdia (Plan Azur), le projet de la technopole d’Oujda, la plate-forme industrielle intégrée de Selouane à Nador (Plan Emergence), l’agropole de Berkane (Plans Maroc vert et Emergence), ainsi que la restructuration des filières du commerce avec l’installation de grandes chaînes de distribution (Plan Rawaj) et les projets visant la requalification urbaine de la ville d’Oujda. Il a également mis l’accent sur les projets de construction de l’autoroute Fès-Oujda, d’aménagement de la rocade méditerranéenne, de dédoublement de la voie Oujda-Nador, de construction de la voie ferrée Taourirt-Nador, du port West-Med à Nador et du nouvel aéroport Oujda-Angad.Le directeur du CRI a évoqué enfin devant SM le Roi, Que Dieu L’assiste, l’éventail des mesures que le CRI compte mettre en application, ainsi que les démarches appropriées liées au renforcement de la capacité d’écoute et à l’accompagnement adéquat des petites et moyennes entreprises et petites et moyennes industries (PME/PMI), l’objectif étant le déploiement de l’ensemble des projets appelés à donner une nouvelle impulsion à l’économie de la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *