Sociétés de financement : tendance baissière

Parler des résultats des sociétés cotées en bourse ne saurait être complet sans aborder les réalisations financières du secteur bancaire. Celles-ci s’inscrivent également en hausse (le PNB total des banques s’est apprécié de +6,2 %à 5 milliards de Dhs),à l ‘exception de la BCM qui publie un chiffre d’affaires en quasi-stagnation et un résultat net en baisse de -48 % par rapport au semestre précédant. En termes de niveau d’activité, Wafabank enregistre la plus forte appréciation, gagnant +10,4 %, suivie de la BMCE avec +7,7 %,de la BMCI avec +6,4 %, puis de Crédit Du Maroc avec une avancée de +3,5 %. En terme de résultat net, Crédit Du Maroc réalise la meilleure performance avec un accroissement de +38,9 %, juste devant la BMCE avec une hausse de +28%. La Wafabank et la BMCI annonçaient un résultat net en appréciation respectivement de + 3% et +0,7 %,intégrant d ‘importantes dotations aux provisions. Le CIH, pour sa part, affiche toujours un déficit de l’ordre de 274 millions de dirhams contre 341 millions le semestre dernier. Le secteur des assurances a globalement connu un redressement. Ainsi, la Marocaine Vie marque un retour à l’équilibre avec une amélioration de près de 185% de son résultat net, et porte ainsi le résultat net du secteur. Pour ce qui est des sociétés de financement, le constat est plutôt baissier. Eqdom fait exception : l ‘arrimage au Groupe Société Générale et la fusion absorption de Sogecrédit expliquent les progressions de 28,8% et 41,1 % respectivement du chiffre d ‘affaires et du résultat net.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *