Sonasid profite des chantiers nationaux d’infrastructure

Sonasid profite des chantiers nationaux d’infrastructure

Au terme de l’exercice 2007, les résultats de Sonasid vont en phase avec l’évolution des chantiers immobiliers et urbanistiques. Ainsi, dans un contexte national marqué par une consommation soutenue en acier, l’entreprise a gagné 4 points de plus sur le marché marocain en termes de croissance. Sur ce volet, il est à souligner que la consommation en acier a enregistré une amélioration de 12%, allant de pair avec la consommation du ciment, alors que la production mondiale de l’acier a augmenté de 7,5% en 2007.
Par ailleurs, Sonasid a signé un résultat d’exploitation de l’ordre de 1,118 milliard de dirhams, en appréciation de 14% comparativement aux 985 millions de dirhams affichés à l’issue de l’année 2006.
En outre, le résultat net a atteint 872 millions de dirhams, en hausse de 22% par rapport à la même année de référence. L’Ebitda, pour sa part, s’est inscrit dans la même logique de hausse, progressant de 12%, à fin 2007, pour atteindre 1,306 milliard de dirhams contre 1,170 milliard de dirhams au 31 décembre 2006.  D’autre part, et «compte tenu de ces résultats, le conseil proposera à l’assemblée générale la distribution d’un dividende ordinaire de 279 dirhams par action », indique un communiqué de cette entreprise publié à l’occasion de l’annonce des résultats financiers de l’entreprise en question. Sur le point relatif aux prévisions, Sonasid table sur une tendance haussière de sa croissance, puisant son dynamisme dans l’embellie du secteur du BTP, tout en s’engageant à continuer «à satisfaire un marché plus demandeur tout en garantissant la disponibilité et la qualité du produit fini», tel que l’indique la même source.
À titre comparatif, notons que l’année 2006 a été tout aussi honorable pour cette entreprise créée par l’Etat marocain en 1974, et privatisée en 1997. Le chiffre d’affaires avait atteint 5,67 milliards de dirhams, soit une hausse de 20% par rapport à l’exercice précédent.
Le résultat d’exploitation, lui, avait progressé pour atteindre 985 millions de dirhams en 2006 contre 810 millions de dirhams en 2005.
Cette hausse dans les ventes a été bénéfique pour le résultat financier qui s’était fixé à 31 millions de dirhams.  S’agissant du résultat net, il avait grimpé de 19%, passant de 596 millions de dirhams à 712 millions de dirhams pour la même période de comparaison.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *