Sony Ericsson dans le rouge au 1er trimestre 2009

Sony Ericsson dans le rouge au 1er trimestre 2009

Le fabricant de téléphones mobiles Sony Ericsson, qui a plongé dans le rouge au premier trimestre avec une perte nette de 293 millions d’euros sous l’effet du recul de ses ventes, va supprimer 2.000 emplois supplémentaires, selon un communiqué publié vendredi. «Le programme de réduction des coûts annoncé aujourd’hui comprendra une nouvelle réduction du nombre total des employés affectant environ 2.000 personnes», indique le groupe nippo-suédois. Sony Ericsson avait déjà dévoilé un plan social, en juillet 2008, qui s’était traduit par la suppression de 2.000 emplois entre l’été 2008 et la fin du premier semestre 2009. Non coté en Bourse, le groupe, créé en 2001 par le suédois Ericsson et par Sony, compte environ 10.000 employés dans le monde. Le groupe, qui avait historiquement fondé sa croissance sur les produits haut de gamme, s’était réorienté il y a près de deux ans vers les produits bas de gamme moins rentables, afin de gagner des parts de marché dans les pays émergents, à forte croissance, tout en réduisant sa dépendance à l’égard du Vieux Continent. «Comme prévu, le premier trimestre a été extrêmement difficile pour Sony Ericsson en raison de la baisse continue de la demande mondiale», a commenté le président Dick Komiyama.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *