Soraya Badraoui, candidate unique à la présidence de l’AFEM

Soraya Badraoui, candidate unique à la présidence de l’AFEM

Deux jours seulement séparent Soraya Badraoui du poste de patronne des patronnes.
Ce vendredi 19 juin, la directrice générale de Top Class Espresso, distributeur des produits Lavazza au Maroc, sera élue à la tête de l’Association des femmes chefs d’entreprise au Maroc (AFEM) lors d’une assemblée générale élective prévue après-demain.
Candidate unique, Mme Badraoui succèdera donc à Bouthayna Iraqi Housseini qui n’a pas voulu se présenter pour briguer un second mandat. 
Cette jeune mère de deux enfants connaît très bien l’AFEM puisqu’elle est membre de cette association depuis sa création en 2000. Les quatrièmes élections de la présidente de l’AFEM connaîtront donc le même scénario que celui de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) il y a à peine un mois. Mohamed Horani a été candidat unique après le désistement de Mohamed Chaibi. À l’instar de la CGEM, pas de surprise aux élections de l’AFEM.
«Je trouve que c’est plus démocratique d’avoir plusieurs candidates. Mais, je respecte la volonté des autres membres qui n’ont pas voulu se présenter aux élections de l’AFEM», indique Mme Badraoui. «Maintenant, je suis candidate unique à la présidence de l’AFEM. J’ai un plan d’action ambitieux que je vais présenter au conseil d’administration ce vendredi 19 juin», ajoute-t-elle. Originaire de la ville de Fès, Mme Badraoui est kinésithérapeute de formation. Installée pendant plusieurs années en Belgique, elle a géré deux entreprises spécialisées en parfumerie et en cosmétique. De retour au pays, elle a fondé avec son mari sa propre société. «Cela fait plus de 15 ans que je suis dans le café. Après des années en Belgique, moi et mon époux, nous avons créé Top Class Espresso qui distribue les produits Lavazza au Maroc», raconte cette femme d’affaires.
Aujourd’hui, cette candidate unique doit fédérer autour de son programme toutes les femmes chefs d’entreprise du Maroc. Association indépendante créée le 28 septembre 2000, l’AFEM regroupe près de 350 membres. L’AFEM aspire à offrir aux femmes chefs d’entreprise un cadre leur permettant de contribuer à l’essor de l’économie nationale, par une plus grande implication dans le débat économique et social, et de participer dans les prises de décisions orientant la vie économique du pays. C’est la mission que veut accomplir Mme Badraoui en briguant le poste de présidente de l’Association des femmes chefs d’entreprise au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *