Souriau délocalise à Tanger

Souriau délocalise à Tanger

Souriau Maroc passe à la vitesse supérieure. Après 8 ans d’activité de sous-traitance d’assemblage à Casablanca, sous le label Morocco Connectors International, Souriau, l’un des principaux acteurs dans la fourniture de connecteurs Airbus développe son assise au pays, en inaugurant le 16 octobre prochain son nouveau site d’assemblage dans la zone franche de Tanger. Rebaptisée Souriau Maroc en 2002, la société, qui emploie actuellement 90 personnes, a entamé depuis cette date un vaste mouvement de délocalisation de ses activités de Hongrie (novembre 2002 et mars 2003), puis de France, en juillet et en septembre 2003. Ces différents projets de transfert se sont succédés sous la responsabilité de Frédéric Bodin, devenu directeur d’établissement de Souriau Tanger. Les raisons de cette délocalisation ne sont plus à démontrer. Ayant retiré son activité du site de Hongrie afin d’y installer d’autres lignes de production, le Maroc a été identifié comme étant le pays où la stratégie bas coûts de Souriau devait être développée. Après une prospection sur les sites possibles au Maroc, le choix de Thierry Quillet, directeur général de Souriau Sarthe et Maroc et de François Calvarin, PDGdu groupe, s’est porté sur la zone franche de Tanger, tant pour des raisons de simplification des procédures douanières et de réduction de la fiscalité que pour sa proximité de l’Europe. A cela, s’ajoutent les compétences techniques et les qualités d’apprentissage des techniciens marocains. Souriau Maroc compte aujourd’hui 90 personnes et assemble 5000 connecteurs par jour, dont 50% sont destinés à la fabrication des Airbus, et près de 7000 sous-ensembles et accessoires. Son chiffre d’affaires annuel est de 8 millions DH. Le total des investissements du site est fixé à 14 millions DH. Le groupe entend poursuivre le développement de sa filiale marocaine dans les mois à venir avec l’installation de nouvelles lignes d’un montant global d’environ 11 millions DH. Le site de Tanger aura pour vocation de réaliser l’assemblage grands volumes pour les marchés aéronautiques et industriels pour l’établissement Souriau Sarthe qui représente un chiffre d’affaires de 900 millions DH. Souriau Maroc devrait ainsi compter sur un effectif de 130 à 150 personnes fin 2004 et réaliser alors un chiffre d’affaires annuel de 13 millions DH. Au vue de la haute technicité des produits assemblés et de la grande diversité des références, plus de 14000, une formation spécifique est développée en fonction de ces produits et à leurs process d’assemblage en France et au Maroc. Ce plan de formation pointu conduit progressivement les équipes marocaines à atteindre le même niveau de qualité des produits qu’en France et va ainsi permettre la suppression des contrôles appliqués à ce jour en France. Le site français Souriau Sarthe fournit jusqu’à présent l’ensemble des composants, mais la stratégie conduite par Souriau Maroc est de développer davantage l’autonomie du site à travers l’achat de produits et services au Maroc. Le tissu industriel est encore très réduit dans le domaine aéronautique, mais Souriau Maroc est en quête de partenaires en particulier pour la réalisation des pièces de maintenance de ses moyens de production. A noter que Souriau intègre les produits et technologies de trois marques Jupiter, Souriau et Burndy dédiés à son métier de base : la fourniture de solutions de connectique en environnements sévères pour les applications industrielles, aéronautiques et spaciales. Dans le monde, Souriau réalise un chiffre d’affaires de 155 millions d’euros dont 35% dans le secteur aéronautique et 44% dans le secteur industriel. La société emploie 1250 personnes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *