Souriau : l’atout Airbus au Maroc

La moitié des 5 000 connecteurs fabriqués par jour par Souriau Maroc est destinée à équiper les harnais électriques des appareils de toute dernière génération du constructeur européen. Sur ce nouveau site d’assemblage, la capacité de production devrait être doublée dans un avenir proche avec l’arrivée de nouvelles lignes de production. L’objectif de Souriau est maintenant d’attirer d’autres acteurs du secteur aéronautique à Tanger. C’est pourquoi Souriau organise deux journées de rencontre les 16 et 17 octobre à Tanger pour partager l’expérience d’industriels de ce secteur. D’une valeur de près de 10 millions de DH en 1998, la sous-traitance Airbus au Maroc qui était alors exclusivement le fait de la filiale de la Sogerma, désormais devenue EADS Maroc Aviation, atteint plusieurs milliards de DH en 2003. Dans le sillage d’EADS Maroc Aviation, la sous-traitance aéronautique se développe avec entre autres, à Casablanca, les sociétés Crouzet, fournisseur d’Airbus dans le domaine des disjoncteurs, GESPAC, fabricant de harnais pour la pointe avant des appareils de la Famille A320 et tout récemment encore SEFCAM spécialisée dans la tôlerie fine et le traitement d’alliages légers. A Tanger, DL Aérotechnologie, filiale de Daher Lhotelier, fabrique depuis l’année dernière des tuyauteries en matériau composite pour conditionnement d’air et panneaux échangeurs installés sur A340 et appareils de la Famille A320. A partir de 2004, ces activités seront étendues aux tuyauteries de l’A380. En l’espace de quatre ans, la charge industrielle liée aux programmes Airbus a sextuplé pour atteindre 60 millions de DH en 2002 tandis que la contribution de cette activité au chiffre d’affaires global de la société est passée de 17 à 45 pour cent, le poste fabrication cabine, à forte valeur ajoutée, ayant enregistré la plus forte croissance. Pour les années à venir, cette tendance se confirme, EADS Maroc Aviation ayant d’ores et déjà un carnet de commandes en activités Airbus s’échelonnant jusqu’en 2005. Par ailleurs, le partenariat engagé depuis plusieurs années au niveau industriel entre Airbus et le secteur marocain aéronautique va connaître un nouvel envol avec l’entrée en service prochainement des premiers Airbus de Royal Air Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *