Sous : Plate-forme pour le développement régional

Dans une déclaration à la MAP, Karim Kassi Lahlou, directeur du Centre régional d’investissement (CRI) d’Agadir a souligné l’importance des projets d’investissement adoptés en 2004 dont la réalisation est prévue au cours de l’année 2005, rappelant, que dans le cadre du programme « Vision 2010 », Agadir verra la construction d’un établissement hôtelier haut standing pour une enveloppe budgétaire de 486 millions de DH.
L’investissement dans le secteur touristique dans la région connaîtra une nouvelle impulsion en 2005, notamment le tourisme de plaisance et celui d’animation qui seront confiés à des petites et moyennes entreprises, a estimé M. Kassi Lahlou, rappelant que le Conseil de la région a consacré une enveloppe financière de 15 millions de DH pour soutenir les micro et moyens projets d’investissements touristiques notamment dans le monde rural. Il a, également, expliqué que les projets d’investissement, dont le budget ne dépasse pas 300 millions de DH, peuvent bénéficier d’un financement allant jusqu’à 30% du coût global. Le Conseil, a-t-il poursuivi, soutiendra à hauteur de 2.5 millions de DH les programmes de mise à niveau et de recyclage dans les PME oeuvrant dans le secteur du tourisme, dont le suivi sera assuré aussi bien par les élus régionaux que par les départements concernés aux niveaux régional et national afin de leur assurer les conditions nécessaires de réussite. Il a, par ailleurs, indiqué que les différents produits bancaires, présentés dans le but de soutenir et d’encourager l’investissement productif, peuvent jouer un rôle déterminant à même de contribuer à la relance dans le secteur au niveau de la région durant cette année.
Selon M. Kassi Lahlou, les institutions bancaires considèrent que le CRI est un partenaire essentiel qui oeuvre pour l’orientation des projets d’investissement pour leur permettre de tirer profit des nouveaux produits bancaires et faire face aux obstacles notamment financiers qui entravent leur réalisation.
Evoquant le plan d’action du CRI pour les années à venir, il a affirmé qu’il s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de développement économique global de la région à la lumière des résultats d’une étude réalisée par un Bureau international spécialisé avec la contribution du Centre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *